Tehila le David – Poemes de David ben Hassine Le chantre du judaisme marocain

תהלה לדוד 001Tehila le David 

Poemes de David ben Hassine

Le chantre du judaisme marocain

Introduction

Vie et oeuvre de David Ben Hassine

Pour la premiere fois dans l'histoire des letters juives, l'oeuvre poetique complete d'un paytan marocain, replace dans son contexte historique et litteraire, fait l'objet d'une etude systematique, destinee aux specialistes comme au grand public.

L'interet grandissant de la communaute nord africaine pour son patrimoine culturel nous a encourages a presenter, en francais comme en hebreu, les resultats des longues recherches qui nous ont permis de restituer ici la vie et l'oeuvre de david Ben Hassine, encore peu connues malgre la popularite dont il jouit plus de deux siecles, aussi parmi les juifs maghrebiens que dans les communautes orientales.

Le texte des pemes suit l'edition d'Amesterdam de " tehila le david , etablie a partir d'un manuscrit prepare par David Ben Hassine lui meme, aisi que l'edition de Casablanca, qui contient dews poemes additionnels composes après la cloture de ce manuscript.

Nous publions egalement, dans notre edition, la longue elegie de David Ben Hassine sur les terribles persecutions de 1790, ainsi que trois piyoutims inedits, que nous avons decouverts dans un manuscript du Jewish Theological Seminary of America, a New York.

Nous avons tenu compte de variantes signicatives relevees dans de nombreuses anthologies manuscrites de l'oeuvre du poete, notamment dans les plus anciennes, qui datent de son vivant.

Nous reproduisons particulierement les preambules originaux de certains piyoutims, qui fournissent des renseignements precieux sur les circonstances de la composition de chaque poeme.

Nous avons procede a un remaniement complet des editions precedents de Tehila le David, adoptant un classement plus methodique des poemes de David Ben Hassine propement dits, ecartant les Azharot, que nous publions dans un volume separe, ainsi que Mequomam Shel Zevahim, une longue piece didactique sur l'abbatage ritual, qui meriterait, elle aussi, une etude speciale.

La nouvelle presentation des poemes, plus attrayante, met en evidence la structure des strophes, les refrains et meme les vers individuals. Tous les texts ont ete voyelles, et les passages difficiles expliques, et commentes.

Nous esperons ainsi mettre a la portee du public le plus large, et en particulier des enseignants et des etudiants, une des oeuvres poetiques les plus importantes, et laes plus attachantes, de la literature hebraique du Maroc.

La communaute juive de Meknes

David Ben Hassine 1727 –1792 avecu aMeknes, paendant une époque trublee de l'histoire du Maroc, une époque qui constitue aussi un tournant decisive de l'histpire juive

Origine de la communaute juive de Meknes

Une presence juive est attestee dans la region deMeknesdepuis l'epoque romaine.Dans les ruines de Volubilis, la ville principale dela MauretanieTingitane.A30 kmdu nord de Meknes, une inscription hebraique sur une tombe du IIe siecle ou III siecle temoigne de l'existence d'une communaute juive organisee, dirigee par un rabbin' qui se maintient probablement jusqu'a la conquete arabe au debut du VIIIeme siecle.

Le chantre du judaisme marocain

Position de la Maurétanie Tingitane dans l'Empire Romain

La Mauretaniefut d'abord un royaume client de Rome sous Boccush et Juba II, "le plus savant des rois". Le statut du royaume n'était pas cependant celui d'une reelle independance : des le regne d'Auguste le royaume de Mauretanie voit l'installation de colonies romaines.

 Au Ier siecle, l’empereur Claude divisa la Mauretanie selon le trace du fleuve Mulucha (Moulouya), d'une part en Mauretanie-Cesarienneet d'autre part en Maurétanie-Tingitane.

La Mauretaniepasse sous administration romaine directe a la fin du regne de Caligula. Ce dernier elimina le dernier roi de Mauretanie, Ptolemee, en raison de sa participation possible a un complot destine a le renverser.

 L'assassinat de Caligula, peu de temps apres l’empecha d'organiser cette prise de controle, et ce fut Claude qui transforma le royaume en deux provinces : a l'ouest la Mauretanie-Tingitane, avec Tingis comme capitale, sur un territoire correspondant globalement au nord de l'actuel Maroc; a l'est la Mauretanie-Cesarienne qui tire son nom, comme sa jumelle, de sa capitale Cesaree de Mauretanie (actuelle Cherchell) capitale de l'ancien royaume

La Mauretanie-Tingitanes'etendait du nord de la peninsule a Sale (Necropole de Chella) et Volubilisau sud et a l'est jusqu'a la riviere de Oued Laou. Les principales villes etaient Volubilis, Tingis, Lixus et Tamuda (Tetouan).

Idris Ier 788 – 791, premier souverain musulman du Maroc, fondateur de Fez , combat les juifs et les Berberes infideles de la region, qu'il force a se convertir a l'islam, mais Idris II 803 – 828, qui fait de Fez sa capitale, y s'installe des milliers de juifs des environs pour en assurer le developpement.

Au VIIIe siecle, selon certaines traditions " avant l'islam ". la tribu des Meknassa, une branche du grand groupe berbere Zenata, en partie judaise, fonde les villes de Meknassat-ez-Zitoun ( Meknes ) et de Taza.

Pour cette patie de l'histoire du Maroc' la documentation est fragementaire, et kes dates sont uncertaines. Bien que Rawd Al-Qirtas ne mentionne la ville de Meknes qu'au debut du IXe siecle, l'historien Jamil Abun-Nasr y signale la presence de sectaires kharijites en 757

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 124 מנויים נוספים

מאי 2012
א ב ג ד ה ו ש
    יונ »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
רשימת הנושאים באתר