L'esprit du Mellah-J.Toledano

עמוד 2 מתוך 41234

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

SI CE N'EST PAS MOI QUI EST-CE?

Un brave juif que ses affaires avaient retarde dans une ville etrangere se trouva fort depourvu quand la nuit fut venue. Pas le moindre hotel pour l'accueillir. II alla crier secours chez le seul hotelier juif de la ville. Mais las tout etait la aussi complet. Mais

comme c'etait une nuit a ne pas laisser coucher un chien dehors – et encore moins un coreligionnaire –   il lui fit line proposition.

J'ai loue une chambre avec un grand lit a un cure, tu n'as qu'a dormir a cote de lui et te reveiller tres tot le matin sans faire le moindre bruit.

Avec le premier chant du coq quelques coups discrets a la porte reveillent notre homme qui s'habille dans l'obscurite. Une fois dehors il alla de surprise en surprise. Les Juifs qu'il rencontrait faisaient semblant de ne pas le voir, alors que les Chretiens le saluaient bien bas Rentre chez lui il se regarda dans la glace et o stupeur il etait habille en cure!

Ah le salaud se dit-il, il a encore reveille le cure au lieu de me reveiller" et il s'en retourna a l'hotel pur se reveiller pour de bon.  

Louzah ta'mel el flouss …. Bon renom vaut de l'or

Oulflouss ma 'imlou louzah….. Mais l'or ne garantit pas le renom

Textuellement "le visage peut faire de l'argent, mais l'argent ne peut faire le visage "L'argent peut tout sauf s'acheter un passe, un renom messieurs les nouveaux riches!

L'idee est genereuse mais quel que peu demagogique

 on se console comme on peut, chacun sait que l'argent ne fait pas le bonheur de . . . ceux qui ne l'ont pas D'ailleurs nous rencontrerons dans la suite des proverbes moins sceptiques sur la puissance de l'argent.

TOUT S'ACHETE

A partir d'un certain seuil de richesse l'argent perd de son prestige s'il n'est pas relaye par une fonction sociale honorifique. Entendu au cours d'une reunion d'originaires du Maroc en Israel cet echange de propos:

Les riches ne s'interessent plus a l'argent, ce qui leur faut ce sont des honneurs et ils son prets a payer pour les acheter!

Et moi, dit l'un de nous, je suis pret a acheter de l'argent

Li ismo ma'rouf … Qui a bon nom n'a pas besoin de bourse.

Ma yihtaz flouss el msrouf…. Pour au marche faire ses courses

Tout le monde s’empresse de lui faire credit car il est bien connu sous toutes les latitudes qu'on ne prete qu'aux riches.

Ta'lmou el-hzzama…. Les coiffeurs se font la main

Firas litma….. Sur la tete des orphelins

La Bible comme le Coran commandent de faire justice a la veuve et a l'orphelin, les deux plus faibles maillons de la societe quand il n'y a aucune forme d'assurance sociale. Premier sens du proverbe; les orphelins n'ayant pas d'argent pour payer sont prets a servir de cobayes aux apprentis-coiffeurs. Second sens: qui peut-on exploiter? Ceux qui comme les orphelins n'ont personne pour les defendre.

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano 

Humour et folklore des juifs du Maroc 

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui : 

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

Advienne que pourra 

Tous les hommes sont egaux devant Dieu mais que faire, ils sont egalement superstitieux devant le Diable et craignent plus que tout le mauvais oeil et les mauvaises augures. Monter a la Tora etait un privilege que l'on se disputait d'ordinaire. Une seule fois par an, et a un seul passage les candidats manquaient. 

C'est le passage de la Pericope ki tavo (Deuteronome 28 ) dans lequel la Bible enumere avec le plus grand detail les maledictions qui frapperont le peuple juif s'il s'ecarte des commandements divins: 

Toutes ces maledictions se realiseront contre toi et seront ton partage: tu seras maudit dans la ville et maudit dans les champs. 

Maudits seront les fruits de tes entrailles et le fruit de ton sol. L'Eternel attachera a tes flancs la peste jusqu'a ce qu'elle t'ait consume. L'Eternel te frappera de consomption, de fievre chaude, d'inflammations de toute nature, de marasme et de jaunisse. Tu diras chaque matin: fut-ce encore hier soir et chaque soir tu diras: fut-ce encore ce matin si horribles seront les transes de ton coeur et le spectacle qui frappera tes yeux. Brrr.

il y a de quoi frisonner et encore plus avec cette seconde personne du singulier comme si toutes ces maledictions etaient personnellement destinees a celui dont c'est le tour de monter a la Tora! 

Arrive a ce passage donc l'officiant recite "et maintenant va monter a la Tora l'honorable, le respectable, mais il n'arrivait pas a ajouter un nom. Du fond de la synagogue survint soudain un pauvre here et se dirigea vers la Teba sous le regard apitoye de l'assistance. Et pendant que l'officiant deversait sur lui cette pluie de maledictions plus terribles les unes que les autres, il pensait aux sous qui demain pleuvraient dans sa poche, Car sur la promesse d'un honnete don, il s'etait leve disant a son compagnon "Advienne que pourra!" 

Elhem houzni a 'lik ya Messouda

Hta nqoleq Lall 

Mes soucis m'ont contraint que dame

A te donner Messouda, le titre de Madame     

C'est la version juive du proverbe de la Medina qui dit la meme choses en d'autres termes: "la necessite m'a contraint a appeler mon esclave Lalla". Lalla est un titre de noblesse, theoriquement reserve aux descendantes de la famille du Prophete et par extension aux dames de bonnes families. Necessite fait loi et dans le besoin il faut etre pret a deroger de son rang. Le Talmud n'est pas moins opportuniste qui recommande: "Tant que tu as besoin du chien, embrasse-le sur la bouche". Le choix dans la version juive du prenom Messouda est arbitraire, uniquement pour les besoins de la rime, aucune conotation negative ne s'attache a ce prenom qui signifie "Fortunee". Apres cette lecon de cynicisme, une lecon de solidarite.

Es-sultan betaz-ouka ythtaz

Le Sultan meme avec sa couronne a besoin de autres

On a toujours besoin d'un plus petit que soi. Le Roi David disait de meme: "de tous mes maitres j'ai appris" et portait le meme respect a ceux qui lui ont enseigne ne serait-ce qu'une phrase. II ne faut mepriser ou sous-estimer personne. D'ailleurs dans les periodes de crise ce sont souvent "les fous du village" qui viennent au secours de la communaute. Le folklore des Juifs du Maroc est plein de ces contes merveilleux ou le salut est venu de la simplicite, douce revanche du commun peuple des rabbins et des riches . ..

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

QUI SURVIVRA?

Un jour le Grand Roi Moulay Ismael convoqua les Grands du peuple juif dans sa capitale et leur dit:

— Depuis que je vous connais vous me parlez de 1'arrivee prochaine de votre Messie et je ne vois rien venir. Aussi ou vous me dites la date exacte de son arrivee ou alors vous devrez tous vous convertir a l'lslam car votre Messie est un prophete de mensonge qui ne viendra jamais! Emoi,desespoir dans la communaute, Les rabbins se reunissent mais desesperent: qui peut savoir quand arrivera le Messie? Que reste-t-il a faire dans de telles circonstances si ce n'est prier, jeuner et attendre le miracle. Toute la communaute etait a se lamenter lorsqu'un jour on vit dans la grande rue un ignorant deambuler en mangeant et en chantant.

—   Comment miserable tu n'as pas entendu le decret mortel du Sultan et au lieu de jeuner comme tout le monde tu festoyes?

— Ce n'est que cela le probleme, n'ayez aucun souci, amenez-moi devant le Sultan je connais la reponse!

—Comment tu oses toi dire que tu sais quand le Messie va arriver, quel blaspheme!

— Je n'ai aucune idee du jour de son arrivee, mais je dirai au Sultan qu'il va arriver exactement dans trente ans jour pour jour. D'ici trente ans ou bien le Sultan sera mort, ou bien il aura oublie, ou bien moi je serais mort ou bien le Messie viendra vraiment. . .

L'idee fut retenue et au jour venu c'est la reponse qui fut donnee. Mais Moulay Ismael n'etait pas roi a laisser passer une bonne occasion de soutirer une rancon:

—  Trente ans vous dites, c'est bien mais vous allez me donner pour patienter mille meqtal_ d'argent pour chaque annee jusqu'a son arrivee. Et la communaute fut heureuse de s'en sortir a si bon prix.

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre 

LA PREUVE PAR L'HUILE

Le conseiller de ce roi etait particulierement haineux envers les Juifs. Sa derniere invention " si les Juifs continuent a faire des miracles c'est que le Prophete Moise est encore parmi eux et qu'ils nous le cachent!" Convaincu, le Roi convoque les rabbins et leur donne trente jours pour amener devant lui le prophete. Desampares les rabbins decretent jeune, prieres et penitence. Seul un illettre qui ne frequentait pas les synagogues continua a mener sa vie comme a 1'ordinaire.

—  Mecreant tu ne sais ce que le Roi nous demande?

—   Soyez sans inquietude menez-moi au Roi.

Au jour dit le Roi demanda "alors ou est Moi'se?"

—   C'est moi, Seigneur!

—   Prouve-le par un miracle!

—     Qu'a cela ne tienne, vous avez toute confiance dans votre vizir, eh bien amenez-moi une baignoire pleine d'huile bouillante j'y jeterai le vizir et vous verrez le miracle; il en sortira indemne.

Le roi demanda a voir, mais le Vizir affole cria:

—  Je le crois, il n'y a pas de doute c'est lui Moi'se, nous n'avons pas besoin de preuve! Et il laissa ses sujets juifs vivre en paix.

LE PACHA ET LE VAGABOND

Une terrible epidemie de typhus s'etait abattue sur Marrakech ou, chaque jour, deux cents personnes mouraient, deux cents musulmans pour mieux dire car, a l'exception du premier jour, ou seuls cinquante juifs avaient passe de vie a trepas, le Mellah semblait desormais immunise contre le mal effroyable.

Le Pacha en prit ombrage et fit savoir aux juifs que si dans huit jours, ils ne s'etaient pas decides a mourir comme les musulmans ou a expliquer pourquoi ils etaient refractaires a l'epidemie, il chargerait ses soldats d'accomplir la besogne que ne voulaient pas faire les poux. Chacun s'interrogea pour connaitre la reponse qu'il convenait de faire.

Les savants la chercherent, qui dans le Pentateuque, qui dans la Genese, qui dans le Talmud. Les sorcieres furent priees de donner leur avis. Un astrologue interrogea les etoiles et sept jours passerent ainsi. Au soir de ce jour, c'est a dire a la veille d'aller porter la reponse au Pacha, les rabbins s'assemblerent une derniere fois et, apres une longue et savante discussion, convinrent de ceci: II n'y avait plus qu'a mourir et a profiter de la derniere nuit pour se repentir de ses fautes. . .

Les femmes s'accommoderent fort bien de cette decision. A les entendre hurler et pleurer, les enfants firent chorus et les hommes n'ayant rien de mieux a faire, suivirent cet exemple lacrymal. En un instant, le Mellah devint, a la lettre, une "vallee de larmes" et les glapissements firent croire aux moribonds de la cite musulmane, que les portes des enfers s'ouvraient devant eux. C'est a cet instant que penetra dans le Mellah un vieux petit Juif montagnard qui, pour tout bien, n'avait qu'une besace.

—   Combien de fois par an celebre-t-on le Youm Kippour a Marrakech? demanda-t-il.

On lui repondit qu'il n'etait pas ban de plaisanter et on lui expliqua le malheur qui venait de s'abattre sur la communaute. Alors le petit vieux se mit a rire, il puisa aux eventaires abandonnes par les marchands. les elements d'un repas substantiel et, a la grande indignation des temoins, il se mit a manger, tout en fredonnant une chanson grivoise. Avertis du scandale, les rabbins accoururent pour tancer le coupable mais il les accueillit par ces mots:

—    Allez boire, allez manger, allez dormir, j'irai repondre. . . et toujours tres calme, il but un nouveau verre de mahia.

Ainsi qu'il l'avait promis, il se chargea de l'ambassade, et c'est souriant toujours, qu'il reparut alors qu'on le croyait deja mort.

Eh bien, qu'a repondu le Pacha? interrogea la foule.

—Que tout est bien.

—Que lui as-tu donc dit?

—  Simplement que le mur du Paradis s'etait ecroule. Dieu pour le reparer, ayant besoin de personnel, vint en querir sur terre. Le premier jour, les resultats furent desastreux car les cinquante Juif envoyes ne savaient rien faire de leurs dix doigts. C'est alors qu'Il prit la decision de ne recourir, desormais, qu'a la main d'oeuvre musulmane . . .

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

Ida biad el a 'bid —                                                         Si l'esclave blanchit

khal sa'd moulah                                                             Le sort de son maitre noircit

Negre et esclave etaient des mots interchangeables dans l'arabe dialectal marocain.

L'expedition du Soudan en 1519 se solda par une grande razzia et le transfert au Maroc de milliers de negres reduits a 1'esclavage, a tel point que negre devint synonyme de a'bid, esclave. C'est d'ailleurs avec les descendants de ces esclaves que Moulay Ismael forma sa terrible Garde Noire qui existe jusqu'a nos jours, apres avoir perdu son caractere guerrier au profit de l'apparat.

Les esclaves etaient autrefois vendus sur la place publique mais les Juifs n'avaient pas part a ce commerce. En effet ces esclaves etaient convertis a l'lslam et un Juif ne peut disposer d'esclave musulman. C'est donc un proverbe tire du folklore de la Medina et qui n'etait employe au Mellah que dans son sens figure. Ce proverbe trouva une application inattendue quelques siecles apres sa creation. 

 QU'ELLE ETAIT BLANCHE MON INDEPENDANCE

Le Maroc avait ete un des premiers pays a envoyer un contingent au moment des emeutes du Congo dans les annees soixante. On raconte qu'un blond berbere de ce contingent montait la garde lorsqu'un citoyen de la nouvelle republique s'approcha et voulut lier conversation avec lui:

—        Toi d'ou tu viens?

—        Du Maroc.

—        Maroc, ou ca Maroc?

—En Afrique du Nord.

Le citoyen le scruta attentivement et ajouta:

—Et vous etes independant? Depuis combien de temps?

—Dix ans! Et deja vous etes devenus blancs . . . !

L'esprit du Mellah-J.Toledano

LA JUSTE MESURE

Ida kan elmehdt hbil                                                        A la folie du conteur —

Ikoun elmsnat a'kil                                                     L'intelligence de l'auditeur

Bel avertissement qui pourrait servir d'exergue a tous les livres! La credulite dans une societe ou l'information ne passe qu'oralement

le fameux "telephone arabe" et ou le merveilleux est aussi courant que la realite la credulite donc, est le piege a eviter. II faut passer tout recit au crible ce la critique, user de son bon sens qui doit bien etre la chose la mieux partagee. L'exageration etant dans les societes traditionnelles une tentation permanente, avec la croyance au surnaturel et aux miracles, ce proverbe vient nous mettre en garde; il ne faut rien prendre pour de 1'argent comptant. Quand le conteur est fou ou ce qui est plus grave, fait le fou auditeur doit y

טולידאנו

suppleer en usant de son sens critique, de son intelligence.

LE POIDS DU CHAT

On raconte qu'en vue du samedi, un brave Juif avait achete de la meilleure viande et se proposait deja d'inviter ses amis pour un festin royal. II demanda a sa femme de bien la garder en lieu sur. Mais gourmandise est plus forte que fidelite et la femme s'offrit pour elle toute seule ce plat royal, estimant que son estomac n'en avait pas moins besoin que ceux de ces importuns. En rentrant chez lui le mari trouve sa femme tout en emoi et lui en demanda la raison:

—Las mon mari notre chat a trouve la viande et l'a mangee!

—  Le chat, repondit le mari incredule, comment un chat qui pese un kilo pourrait-il en avaler trois? On n'a qu'a peser le chat!

Entendu en Israel une version plus sophistiquee:

Un brave Marocain va acheter son journal favori quand il voulut payer le prix habituel de un shekel, le vendeur lui dit c'est un shekel un demi. Notre lecteur en puissance s'executa et apres quelques pas revint au marchand:

—          Mais c'est ecrit que le prix est de 1 shekel!

—Ah vous etes encore de ceux qui croient ce qui est ecrit dans le journaux!

—      Elli ka ihbha klha — Ka yikhliha klha                     Qui veut tout — Laisse tout

—      Amma mno mno — Amma klo klo                           Ou rien-rien — Ou tout-tout

II ne faut pas passer d'une extreme a l'autre, en toutes choses il faut savoir mesure garder. C'est la regie d'or de la conduite et elle est valable dans tous les domaines; comme par exemple en matiere d'education quand on reproche aux parents de passer d'une severite trop poussee a une indulgence qui ne vas pas moins loin. Le plus remarquable est que meme en matiere religieuse on n'appreciait pas que le mecreant d'hier soit le hassid d'aujourd'hui faisant la morale aux autres. La sincerite de tels sauts etait mise en doute, on exigeait au moins que le nouveau rabbi fasse ses preuves avant ses remontrances.

L'esprit du Mellah-J.Toledano

ATTENDS DE NOUS AVOIR RATTRAPPES!

Le hozer betchouba est celui qui revient au juste chemin apres s'en etre eloigne. C'est parfois une espece dangereuse, les neophites devenant plus fanatiques que ceux qui ont toujours suivi le droit chemin.

טולידאנו

Mon cousin, un pilier de synagogue, n'avait qu'un defaut: d'etre toujours presse et quand son tour arrivait de reciter les prieres, il le faisait avec la rapidite de l'eclair. Mais il etait toujours le premier a la synagogue et de sa vie n'avait rate un office. Un jour qu'il avait sans doute mal fait sa priere contre les mauvaises rencontres, il eut pour voisin a l'office, un hozer betchouba, qui s'insurgea bruyamment contre sa rapidite:

  • Monsieur Salomon, doucemenr. doucement

Mon cousin, qui comme tout bon marocain. a le sang chaud lui lanca:

  • Monsieur, nous cela fait quarante ans que nous prions, vous un mois, alors quand vous nous aurez rattrapes vous aurez droit a la parole

Ziada ktar ml-a'tia                                                            Quand l'ajout depasse le principal

Sous entendu: c'est anormal quand l'ajout est superieur au principal. Pour comprendre ce proverbe il faut se reporter a une des plus originales institutions du commerce a la marocaine. S'il y a quelque chose que la societe traditionnelle avait en horreur c'est le formalisme et l'anonymat. Meme dans les relations commerciales qui devraient etre depourvues de touche personnelle: un kilo est un kilo, un metre un metre et un prix un prix, il n'en etait rien. On connaft l'habitude, pour ne pas dire l'obligation, de marchander, mais on connait moins cette coutume de ziada: apres avoir pese le poids juste le marchand ajoutait encore un peu a la tete du client. Meme s'il peut etre consequent, l'ajout ne peut en toute logique depasser le principal. Autrement c'est la preuve qu'on a depasse la juste mesure.

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano 

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

טולידאנו

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

 Trarha ktar m-loussali                                               Quand il y a plus de mitrons que de pain

C'est exactement la meme idee portee par d'autres elements du folklore. Le four public a occupe jusqu'a ces dernieres annees, une place centrale dans la vie du Mellah — comme de la Medina d'ailleurs

—les families fabriquant leur pain quotidien et l'envoyant cuire au four. Les mitrons etaient charges du

transport du pain sur des planches de bois nommees oussali. Le comble du ridicule et de l'absurde serait que le nombre de mitrons soit superieur a celui des planches, car qu'auraient-ils a faire alors? Ce rroverbe etait tres populaire pour faire comprendre a des gens qu'ils sont de trop, qu'on n'a pas besoin de leur aide. Comme on dit en francais: on n'a pas besoin d'un marteau-pilon pour tuer une mouche mais on peut le faire!

El e'ita kbira oulmiet far                                      Grande est la lamentation et le  mort — un rat

C"est vraiment faire trop de bruit pour rien. II n'y a pas de quoi fouetter un chat.

Ha Sla, ha hountha                                                         Voila Sale, voila ses magasins

Il ne faut pas chercher plus que ce qu'il y a: c'est ca toute la ville de Sale! Sale, charmante petite ville et anciennement le grand repaire de la piratrie qui semait la terreur parmi les marins chretiens, n'avait q"un tout petit Mellah. Le proverbe signifiat: voila c'est tout ce qu'il y a! On l’employait par exemple pour arreter quelqu'un qui s'enthousiasmait trop.

—    Fhal diyderb kelb basfinza                                            Autant frapper un chien avec un beignet

Se dit de quelqu'un qui prend des mesures inapropriees a la situation: autant frapper un chien avec un beignet — il ne demande pas mieux! II ne faut donc pas rester prisonnier de ses prejuges, de ses habitudes, mais savoir s'adapter, adapter la punition a chaque cas, sinon au lieu de punir on risque de faire plaisir, d'atteindre le resultat inverse a celui recherche.

 

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

 

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

—     A 'mel rasseq zghir f-moda' el qbar                               Fais-toi petit parmi les grands

—     Oula qbir fi moda' zghar                      Plutot que grand parmi les petits

C'est presque la traduction textuelle du celebre adage du Talmud: "Sois la queue des lions et non la tete des

טולידאנו

renards (Pirke Abot). Dans les deux cas la recommandation vaut pour la recherche de la perfection morale et non pour la recherche du profit materiel. C'est la preuve en tout cas qu'au-dela du fatalisme, le monde des proverbes aime et encourage l'ambition.

—    Tba' elgddab hta el bab dar                                         Suis le menteur jusqu'a la porte de la maison

C'etait sans conteste un des proverbes favoirs, tres souvent cite et apprecie pour la spiritualite de son sens de l'observation. Si vous voulez confondre un mentenr, entrez dans son jeu et s'il vous raconte qu'il a a la maison un fabuleux tresor. Faites semblant de le croire et accompagnez-le jusqu'a la porte de son domicile, a ce moment il sera bien oblige d'avouer. C'est le meilleur moyen de degonfler un mythe avant qu'il ne se propage. L'intellige de se servir de ce proverbe pour  prouver le contraire, qu'on n'est pas un menteur. Et bien ce que dit Yossef Abensour pour prouver que l'on peut etre prophete en son pays…. 

SUIVEZ LE MENTEUR. . .

Dix ans apres la debacle pitoyable du mouvement du faux Messie Shabtai Zvi, vers 1676  comme nous l'avons vu dans "Le Temps du Mellah", se leva a Meknes un nouveau prophete annoncant le retour du Messie. Comme il savait que la communaute echaudee une fois, serait cette fois sceptique, il avait donne comme preuve de sa bonne foi une application a contrario de ce proverbe: "Oui suivez le menteur jusqu'a la porte, je ne vous dis pas que le Messie va arriver dans vingt ou trente ans, mais dans quelques mois et je vous donne meme la date exacte: la veille de Pessah, vous avez donc le moyen de verifier ce que je dis, suivez le menteur jusqu'a la porte, je n'ai rien a craindre de votre visite". Et il fut ecoute. . .

II existe en Hakitia un proverbe tres proche et non moins spirituel.

El mentiroso tiene que ser memorioso                           Le menteur doit avoir bonne memoire

Pour ne pas s’embrouiller lui-meme dans les fils qu'il a tisses pour y attrapper les credules.

—    Hta ikhlak ounsmiueh                   Attendons sa naissance pour lui donner un nom.

Proverbe typiquement juif marocain base sur la coutume de ne reveler le nom du nouveau-ne male qu'au jour de sa circoncision. Se preoccuper du nom a donner au garcon avant meme sa naissance c'est donc la definition meme de se faire des soucis pour rien. A chaque jour suffit sa peine. C'est exactement 1'etat d'esprit inverse de celui de ce fameux telegramme juif que nous avons deja cite: "Commenez a vous inquieter. Stop. Lettre suit. Stop." Il existe en hakitia un proverbe du meme acabit mais encore plus ironique:

Pensa pensa que la nobia no tiene           Preoccupe-toi, preoccupe-toi que la mariee

por ande mea                                            n'a pas par ou urine

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

Elli a 'ndo mghrof touel — Ma yitherklo ido  

Qui a une longue louche ne se brule pas la main

Il ne faut pas compter sur les miracles, il faut prendre ses precautions. Il faut calculer a 1'avance ses actes et ne pas agir sur un coup de tete ou de maniere irreflechie comme le recommande le Talmud: la reussite exige la preparation. Une idee proche est exprimee par ce proverbe en Hakitia. qui garantit l'impunite a qui prend ses precautions: 

En boca cerrada no entran moscas 

Dans une bouche fermee, il n'entre point de mouches.

26    – Zreb-ta'tal  

Qui se presse arrive en retard

Rien ne sert de courir il faut partir a point, c'est la lecon de la sagesse universelle verifiee sous toutes les latitudes. On connai't le conseil de Talleyrand a son cocher:

"Va doucement, je suis presse!".

27    – Elli a'ndo fmmo -ma intelf   

Qui a une bouche ne sera jamais, perdu

C'est le conseil donne aux timides n'ayez pas peur de demander votre chemin, qui demande trouve. qui a un bouche ne sera jamais perdu

28    Derb el hdid mahdo skhon

II faut battre le fer tant qu'il est chaud

C'est aussi un conseil donne aux timides: profitez du moment c'est maintenant ou jamais!

29    A 'ich nhar-tsma' khbar

Chaque jour apporte ses nouvelles 

Vive dias-veras maravillas

Plus tu vivras — plus tu verras des merveilles

Ces deux proverbes contrastent avec le scepticisme desabuse du Roi Salomon dans l'Ecclesiaste Ce qui a ete c'est ce qui sera; ce qui s'est fait c'est ce qui se fera: il n'y a rien de nouveau sous le soleil

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano 

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

Au contraire chaque jour apporte des nouvelles encore plus merveilleuses, il faut etre curieux, ouvert aux nouveautes. Mais le proverbe etait aussi, au second sens, employe par ironie, exactement dans le meme sens que le Roi Salomon pour exprimer le scepticisme face a quelqu'un qui s'enthousiasme: tiens chaque jour on en apprend de bonnes. . . ou encore "il y a des limites au culot qu'est-ce qu'il croit qu'il peut inventer comme betises comme si tout n'etait pas deja connu et qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil!

A CHAQUE JOUR SA SURPRISE

! Au cours de mes recherches sur 1'histoire des Juifs au Maroc, j'ai eu l'incroyable surprise de decouvrir que le premier Juif a avoir ete elu au Senat des Etats-Unis, le premier dans 1'histoire, etait justement un originaire du Maroc, David Yuli, ne a Manchester d'une famille immigree du Maroc. II fut senateur de la Californie de 1845  a 1860  Ce nom de YULI me paraissait tellement bizarre, inconu que je ne savais comment le prononcer. Sous le coup de l’emotion je racontai cela a Paris a un de mes amis, en ajoutant — bien imprudemment — que ce nom de Yuli avait  disparu de 1'histoire.

– Mais ma femme est une Yuli me dit-il. C'etait bien ma chance, elle etait la representante de la  seule famille portant ce nom et d'ailleurs se souvenait que des cousins s'etaient installes en Angleterre au 19eme mais ignorait parfaitement leur gloire americaine. Alors mon ami se tourna vers moi et me dit en arabe: tu vois comme dit le proverbe: vis un jour tu entendras des nouvelles!

Un an plus tard je racontai la meme histoire a Montreal et j'ajoutai a mes auditeurs: "Vous qui avez prefere traverser l'Atlantique au lieu de la Mediterranee, savez-vous au moins que vouz avez un personnage dont vous pouvez etre fiers et revendiquer le droit de figurer parmi les peres fondateurs de l'Amerique? Quelqu'un dans la salle se leva et cita le proverbe en ajoutant: nous ne le savions pas, mais tu peux etre sur que demain tout le monde le saura!

L'esprit du Mellah-J.Toledano

L'esprit du Mellah – Joseph Toledano 

Humour et folklore des juifs du Maroc

A la mémoire de Rabbi Yedidia et son fils Abraham qui :

S'ils avaient pu jusqu'à ce jour vivre

Auraient mieux que moi ecrire ce livre

E'lem idek oukhibihoum                                           Un metier apprends a tes mains

La idor zeman a 'lihoum                                     Peut-etre en auras-tu besoin demain 

Nulle part ailleurs qu'a . . . New-York je n'ai saisi la justesse de ce proverbe du terroir marocain. Je venais de rencontrer M. Sibony, le vice-president de !'Organisation des Juifs du Maroc en Amerique. J'etais naturellement curieux de connaftre l'itineraire qui 1'avait "jete" a New York. Avec un don de conteur bien marocain, il me prouva encore une fois que chaque Juif est un roman. Ne a Fes, eduque a Rabat, il fut renvoye du lycee au debut des annees quarante en vertu du numerus clausus impose par les autorites de Vichy. L'espoir de devenir intellectuel devait attendre et son oncle lui proposa de venir apprendre chez lui la coiffure. Militant sioniste, il fut parmi les premiers olim et apres la guerre d'Independance faite sous les ordres de Ouri Avneri (le directeur du grand journal a scandale Haolam Haze), il devint enqueteur a la police de Jerusalem. Pris de nostalgie, il retourna au Maroc voir sa mere et se mit a travailler a la base americaine. Apres l'independance du Maroc il demanda son visa d'immigration en Amerique ou sa soeur s'etait deja installee. Apres une longue attente, il debarque a New York ou tout naturellement, ne parlant pas la langue, il reprit le metier qu'il avait appris un jour, d'abord comme salarie puis ouvrit son propre salon. Et a ce monent du recit il abandonna le frangais pour me dire en arabe: "ma pauvre mere me disait toujours: apprends un metier a tes mains et garde-les, voyez comme elle avait raison

L'ISSUE DE SECOURS

Appele a 70 ans passes a etre Gand Rabbin Sepharade de Haifa. Rabbi Yossef Messas. se trouva au debut pris dans l'engrenage d'une intrigue qui voulait le rccuser sous l'accusation de liberalisme excessif. Un jour qu'il etait excede des conditions qu'on lui posait, il dit au maire: "Dans ma jeunesse j'ai ete relieur, horloger, scribe je peux toujours y revenir, je n'ai pas besoin de la rabbanout pour vivre. . ."

A VOTRE SANTE

Diyaql tbib — yaqlo el mred    Ce que medecin mange; le malade le peut aussi.

Cree avant l'apparition de la medecine modeme, ce proverbe marque que meme dans les societes traditionnelles la credulite a des limites: L'exemple doit venir du haut. Les miracles de la medecine moderne ont convaincu les Marocains — surtout les habitants du Mellah — que la medecine releve du divin et le respect au corps medical etait tel que c'etait ce dicton de la sceptique France qui avait cours: "Faites ce que je vous dis et non ce que je fais".

Elliyi'bi tbib – Hsen yaqlo el-mred

  Avec ce que le medecin encaisse II vaut mieux que le malade engraisse

Proverbe plus repandu en Medina qu'au Mellah qui croyait dur comme fer en la medecine.. 

 Ida tbib hnin — El mred mesquin

A medecin misericordieux — Malade malheureux

On ne croit pas aux therapeutiques douces. Le role du medecin c'est de guerir le malade et non de s'attendrir sur son sort, le medecin sera juge sur son efficacite et non sur son humanite. Si le medecin par pitie, ne donne pas au malade le traitement que son etat exige — meme s'il fait mal — il risque de le tuer et chacun sait que "l'enfer est pave de bonnes intentions".

L'esprit du Mellah-J.Toledano

HONNI SOIT QUI BIEN SE PORTE

Si le medecin misericordieux fait des malades malheureux, qu'en est-il alors du medecin qui ne vous croit pas malade? C'est pourtant bien ce qui etait arrive a notre cuisiniere au camp de l'OCV. C'etait une diablesse de femme, une de ces belles filles de Sefrou qui allient la voix haute a une sante de fer. Pendant deux semaines elle avait mene tout son monde a la baguette, inventant chaque jour un menu pour ses deux cents campeurs. Mais un jour, outree, ell vint voir notre etudiant en medecine qui faisait office d'infirmier:

—        Alors Docteur vous soignez tout le monde sauf moi?

—        Mais tu n'as rien, c'est un plaisir de te voir si bien portante!

—        Comment je pourrais ne rien avoir moi qui m'occupe de tout le monde? Eux qui ne font rien sont tous malades et moi qui m'occupe d'eux je serais en bonne sante? Ce n'est pas possible docteur. je dois avoir quelque chose! D'ailleurs tenez je sens mes yeux qui tournent, mes jambes qui flageollent, ma tete qui se casse et mon coeur qui se brise, tenez le mal il entre par ici (elle montre sa belle poitrine) et il sort par ici (elle montre sa fesse, monument de chair blanche).

Le medecin fit semblant de l'examiner longuement puis lui donna des comprimes rouges (car s'ils avaient ete blancs elle les auraient rejetes avec dedain, vous croyez que l'aspirine me suffit), parfaitemezr neutres et sans effet.

Au bout de quelques jours, triomphante elle vint le revoir:

Docteur vcs pilules c'est un miracle, depuis que je les prends la sante est revenue et les battements de cœur ont cesse 

Ida msatli sahti — As tnfa'ni skarti?                             Si la sante s'en va — A quoi peut servir la bourse

C'est le theme le plus populaire et le plus inepuisable de la philosophic au niveau du peuple: l'essentiel c'est la sante, quand on a la sante on a tout

Ida tahet essha                                                Quand elle a disparu, la sante

Mi bqua la zin oula frha                                                II ne reste ni joie ni beaute

עמוד 2 מתוך 41234

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 120 מנויים נוספים

רשימת הנושאים באתר

ספטמבר 2018
א ב ג ד ה ו ש
« אוג    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30