NOAR

עמוד 1 מתוך 11

AUCUN CHANGEMENT DANS LA POLITIQUE DE L'IMMIGRATION-Noar le 8 Janvier 1952

AUCUN CHANGEMENT DANS LA POLITIQUE DE L'IMMIGRATION-Noar le 8 Janvier 1952Noar 8-01-1952

Par suite de la diminution du nombre des Olim arrivant en Israël, quelques députés de l'opposition ont demandé que la politique de l'immigration soit discutée à la Knesseth (parlement israélien). Le porte-parole du parti Hérouth a signalé que depuis le mois d'avril un ralentissement considérable s'est produit dans le rythme de la Aliya: 30.000 Olim en avril, 26.000 en mai, 22.000 en juin, 15.000 en juillet. 7.000 en août, 8.524 en septembre . 5.246 en octabre et 5.713 en novembre. Les facteurs ayant déterminé ce ralentissement sont, d'après l'opposition, les décisions de l'Agence Juive d'établir un quota pour chaque pays et de faire une sélection parmi les candidats Olim. Cette limitation de la Alliya équivaut à l'annulation de la Loi du Retour, a dit le porte-parole des Sionistes généraux.

En réponse à ces interventions, le chef du gouvernement Ben Gourion a proclamé que la politique de l'émigration demeure sans aucun changement : notre politique est définie par le fait que notre Etat est fondé pour les Olim et le développement de la Aliya est le premier but du Gouvernement. Il est indéniable que le nombre de Olim a baissé mais cela résulte de facteurs indépendants de notre volonté. Nous nous trouvons devant un problème terrible : d'où faire venir les Juifs en Israël ? Les grandes sources de la Aliya sont taries et à moins de l'ouverture des portes de l'U.R. S.S. nous n'aurons plus des arrives massives. Mais en ce qui concerne le Gouvernement d'Israël, je proclame que les portes du pays resteront ouvertes à tout Juif, sans aucune considération de la capacité d'absorption de notre Etat : que nous ayons des maisons ou non, que nous ayons des machines ou non, que nous ayons à manger ou non, nous continuerons à déployer tous les efforts pour développer l'immigration. Mais nous devons fixer les méthodes par lesquelles nous pourrons attirer les Juifs " sans fouet " et sans avoir besoin de nouveaux Hitler. Je pense que cela est possible mais qu'il faut_pour  atteindre  ce but, non pas des discours mais des réalisations  Nous devons transformer Israël en un pays indépendant et riche et nous aurons alors toutes les forces vives de notre peuple qui hésite encore à venir s'installer chez nous.

עמוד 1 מתוך 11

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 121 מנויים נוספים

רשימת הנושאים באתר

יולי 2018
א ב ג ד ה ו ש
« יונ    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031