Le mariage trad. chez les juifs marocains

 

 

LE MARIAGE TRADITIONNEL CHEZ LES JUIFS MAROCAINS – ISSACHAR BEN-AMI

לעילוי הנשמות הטהורות אסתר וגלאוסיה וייזר ז״ל

A Ntifa, lundi matin, un petit dejeuner avec des oeufs, de la mahia, du kaka' et des fruits secs est servi aux invites chez les fiances. Le jeune homme fait envoyer un repas pret a la jeune fille et a ses amies. Dans la matinee, les islan dirigent le boeuf vers la maison de la jeune fille. En route, les jeunes gens chantent. Quand le convoi arrive a la maison, le I'ab commence; on fait une grama aux femmes qui dansent. Si le boeuf n'est pas cacher, on sacrifie alors un mouton .

Pendant une ou deux heures, on chante afin de rendre la bete cacher. Les chants ici ne sont done pas un accompagnement, mais font partie integrate du rite de 1'abattage. On fait aussi mettre les pieds de la fiancee sur l'animal, ( une coutume semblable chez les arabes de Ulad Bu Aziz ) sitot qu'il est declare cacher, pendant que les femmes lancent des zgarit. Vers quatre heures a lieu la berza dans la cour de la maison de la mariee qu'on couvre de tapis. Les femmes se tiennent au centre de la cour. Elles chantent et font les eloges des fiances.

 A un moment donne, le pere de la mariee rentre a la maison et ramene sa fille sur ses epaules. Elle est completement recouverte. On chante en son honneur, pendant qu'on lui fait faire le tour de la maison. Quand les femmes prononcent, en chantant, le nom de l'un des maries, sa mere ou sa soeur doit lancer un zgarit. Vers la fin de la ceremonie, une petite fille, une soeur de la fiancee, doit danser. La nuit, a la ceremonie du henne on fait asseoir ensemble les maries. Le jeune homme donne a la fiancee, a cette occasion, des dattes et autres fruits sees.

 II peut lui adresser la parole, mais elle n'est pas tenue de lui repondre. Vers trois heures du matin, la mere de la marine, la premiere, execute la danse du henne. Elle danse tout en portant le plateau de henne sur sa tete. C'est ensuite au tour de la mere du marie et des soeurs d'apparaitre. Cinq personnes en tout doivent danser. Les islan accompagnent les danseuses. La mere de la jeune fille met dans les mains des maries une piece d'argent qu'elle recouvre de henne. On leur couvre les mains et les pieds d'une etoffe rouge jusqu'au lendemain. Au matin, un petit dejeuner est servi aux assistants.

Le fiance retourne chez lui porte par ses amis. Au debut de l'apres-midi, les islan le ramenent chez la jeune fille. Ils se tiennent l'un pres de l'autre. Une vieille femme pose ses mains sur leurs tetes. A un signe donne, les maries tentent de s'asseoir le plus vite possible, aux cris des "gslbha, galbto " ( il l'a vaincue, elle l'a vaincu ) Le fiance offre des douceurs a la' fille et lui parle, mais elle ne lui repond pas. Le soir, aura lieu la nbita avec Fab, qui durera jusqu'au matin.

A Amizmiz, le pere de la fiancee fait abattre dimanche matin une bete, qui sera consommee dans la journee. La mere prepare du couscous et des fruits sees, et on invite tous les Juifs du mellah a dejeuner. Le couscous est depose dans des plateaux en sparterie, appeles tboqa. Chaque groupe de six- sept personnes recoit un plateau. Des seaux pleins de mahia sont mis a la disposition des invites. Une grande cuvette est deposee pres de la porte d'entree, et chacun, en partant, y depose son offrande. C'est pour cela qu'on intitule ce jour "nhar algrama".

Lundi est destine aux differents preparatifs du mariage. La maison de la mariee est decoree de tapis et de foulards. A l'entree, on pose un tapis ainsi qu'un drapeau. ( c'est une coutume berbere de placer un drapeau dans une maison pu on fete un mariage ) Ce jour-la, le jeune homme offre a ses amis un repas.

Mardi, vers midi, on fait sortir un boeuf couvert d'un tissu rouge sur la place centrale du mellah. Les femmes l'accompagnent en chantant et en dansant. Pendant l'abattage, un groupe de danseurs rend la replique aux danseuses et les islan "font parler" leurs fusils. La mere de la mariee sert a l'assistance de la mahia et des fruits secs. Dans la journee les tamzwarat preparent le pain pour le lendemain, tout en chantant la beaute de la fiancee. Le soir, tout le mellah est invite a la berza, au cours de laquelle aura lieu la ceremonie de l'azmomeg. ( on met sur la tete de la mariee du henne, du sucre et une datte )  Le I'ab dure toute la nuit.

Recent Posts

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 139 מנויים נוספים

מאי 2013
א ב ג ד ה ו ש
« אפר   יונ »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
רשימת הנושאים באתר