Debdou


משפחת בן חמו-La famille Benhamou

debdou-1-090

משפחת בן חמו

La famille Benhamou

De fideles chroniqueurs affirment que la famille Benhamou fut jadis tres populaire. Et que le radical «hamou» n’est rien moins qu’un acronyme de Hanania, Mishael et Azarya. Ainsi, les trois celebres prophetes qui ont honore publiquement et heroiquement le Nom de D-ieu sont a l’origine de cette famille.

Si l'on ignore les circonstances qui entourent la naissance de la famille, on sait en revanche que son passe est indeniablement lie a la ville de Fes puisque le grand Rabbin Y’hya Benhamou y a detenu un magistere au XVI siecle.

L’on se souvient de quelques figures de proue du XIX siecle : le grand tsadik et thaumaturge Rabbi Yossef dit Ben Wawa (qui repose dans l’ancien cimetiere de Debdou); le sage Rabbi Avraham Benhamou dit Ben Wawa de Debdou – 1855.

L’auteur de Malkhe Rabanan, Rabbi Yossef Benaim, evoque Rabbi Hayim Benhamou (1820-1890) : il fut un predicateur celebre et un legislateur attire de la communaute de Za (Taourirt), et il vecut le restant de ses jours a Fes. Le meme auteur evoque aussi Rabbi Chlomo Benhamou de la lignee des Zagaii. Il le depeint comme un erudit portant haut le flambeau du Judaisme, et enseignant la Torah a la masse, notamment a Rabbi David Cohen Scali, le futur chef du tribunal rabbinique d’Oran (Algerie).

Enfin, ajoutons que les Benhamou de Debdou se divisent en deux clans : Laryous et Dabid (la famille Ben Wawa etant affiliee au clan Dabid, e’est׳ du moins ce qu’indique un document).

Les ramifications du clan L’aryous: Bne Haron dit Chmouel, Avida, Zaroual, Ben Zagai, Massod, Salem, Lekdim, Soussou Amouchi, Sbata, Fofo, Ben Soussou, etc.

Les ramifications du clan Dabid : Ben Wawa, H’kika, Haoui'ren, Chgara, Tababa, Bar Rafael et Bziza’h.

La famille Haron dit chmouel

La famille Haron dit chmouel est une famille distinguee tout comme le prouvent les archives de la communaute.

-1 –

Rabbi Chmouel Benhamou (surnommc Haron di Chmouel)

Ccc homme fut lc pionnier de la famille, dote d'une forte personnalitc et d'un grand prestige. Ses enfants sont:

Aharon       2

Salem (Chlomo)   3

Yaakov       4

Slitna –

-2-

Rabbi Aharon Benhamou Haron di Chmouel

Cec homme est un veteran illustre a fort ascendant. II partage sa fortune sans compter avec les pauvres. Son altruisme profond l'incite a eriger la synagogue de Taourirt. Ses enfants s’appellent:

Itshac          5

Avraham    6

Chlomo       7

Chmouei     8

Moche         9

Rahamim    10

Kmira         –

Aouicha      –

Saouda       –

-3-

Rabbi Salem (Chlomo) Benhamou Haron di Chmouel

Ce fut un homme petri des commandements di-vins. Ses enfants sc nomment:

Moche         11

Saouda       *־

 

-4-

Rabbi Yaakov Benhamou Haron di Chmouel

Rarement homme n’a ete         aussi humain et fraternel         que ce membre de la Hevra Kadicha. Ses enfants s'appellent:

Chimon       12

Aliaron       13

Yossef        14

Moche         15

Meir            16

Alice  –

Levana        ־

5

Rabbi Itshac Benhamou Haron di Chmouel

Cet etre noble et raffine n’a pas laisse de progeniture.

-6-

Rabbi Avraham Benhamou Haron di Chmouel

Cet homme fut un esprit fin et spirituel. Ses enfants s’appellent:

Aharon       17

Saouda       ־

Esther         –

-7-

Rabbi Chlomo Benhamou Haron di Chmouel

Cec homme doit toute sa grandeur a sa petitesse, c’est- a dire a son exceptionnelle modestie. Prodigue et fervent, il demeure fiddle a D־ieu et aux hommes. Ses enfants sont:

Aharon       18

Chimon       19

Itshac          20

Yossef        21

Massouda   22

Esther         –

Rosette       *־

– 8 –

Rabbi Chmouel Benhainou Haron di Chmouel

est l'integrity en personne. II voue une admiration profondc aux erudits. Ses cnfants furent:

Aharon       23

Chimon       24

Meir            25

Am ram      26

Avraham    27

Stira  –

Aouicha      –

Rosette       –

Marie –

Eliane         –

-9-

Rabbi Moche Benhamou Haron di Chmouel

Ce personnage fut un modele de vertu et de generosite exemplaires. Ses enfants sc prenomment:

Yossef        28

Chimon       29

Aharon       30

Saadia         31

Tsion 32

Alisa ׳■

׳11-

Rabbi Moche Benhamou Haron di Chmouel

Cette personae marcha dans le sentier de la rectitude. II fut actif et industrieux. Ses enfants s’appcllcnt:

Itshac          35

Saadia         36

Avraham    37

Alisa –

 

La branche des Ben Soussou

En evoquant la branche des Ben Soussou, on songe a Aharon, Aouicha (surnommee Ben Soussou), Louiha (la fille de Soussou surnommee Salem et surnommee Loui'ha Soussou).

 

La famille Avida

Rabbi Aharon n’a pas laisse de progeniture.

Le nom de la famille Avida est un nom ancien et prestigieux qui figure dans les archives de la communaute depuis la fin du XVIIIe siecle.

-1 –

Rabbi Yaakov Benhamou (sumomme Avida)

Cette personne observa les commandements divins. Pieux ct consciencieux, il passe la plupart de son temps a etudier la Torah a Berguent. Ses filles se nomment:

Mazal-Tov  ־

Zamila        –

-2-

Rabbi Avraham Benhamou Avida (le frere de Rabbi Yaakov)

C’est un esprit sain, lucide et c’est un bienfaiteur. Sa fiile s’appellc :

Simha         ־

La famille Benhamou-Debdou

La famille Benhamou-Debdou-La branche Zaroual

debdou-1-090

La branche Zaroual

La famille Zaroual est une famille tres connue, dont le nom est consigne dans l'Epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vehakbameha, vol. 1, p. 138).

-1 –

Rabbi Moche Benhamou (surnomme Zaroual)

Cetr homme de souche illustre possede de nombreuses vertus. II se consacre avcc beaucoup d’ardeur a l'etude de la Torah. Ses enfants s’appellent:

Yehouda     2

Aharon       3

Nouna         –

 

2

Rabbi Yehouda Benhamou Zaroual

Disciple du fameux Rabbi Yaakov Abouharsira z.t.s.l il n'en tire aucun merite personnel ou vanite. II garde route sa vie une grande simplicite. Le nom de ses enfants est:

Avraham    4

Moche         5

Aouicha      –

Mrima         ־

Louiha        ־׳

Maha –

 

3

Rabbi Aharon Benhamou Zaroual

Ce rabbin observe les commandements de Dieu. I1 pratique l'altruisme. Ses enfants s’appellent:

David                  6

Aouicha      –

Nouna         –

 

׳

Rabbi Avraham Benhamou Zaroual

Ce rabbin s’attelle resolument aux bonnes actions, surtout la charite. Ses enfants furent:

Chlomo       7

Chmouel     8

Itshac          9

Yehouda     10

Nouna         –

Saida –

Mrima         –

Esther         –

 

5

Rabbi Moche Benhamou Zaroual

Cet homme fut un travailleur on ne peut plus honnete. Ses enfants sont:

Yossef        11

Yaakov       12

Aharon       13

Chimon       14

Nouna         ־

Zhari –

 

6

Rabbi David Benhamou Zaroual

Cet homme fut un etre modere, sensible et raffine, qui fit preuve d’une grande generosite. Ses enfants se nomment:

Aharon       15

Chimon       16

Yossef        17

Israel 18

Rahamim    19

Meir  20

Slitna –

Saouda       ־

Stira  –

 

– 8 –

Rabbi Chmouel Benhamou Zaroual

Cet homme vaillant et influent fut toujours anime de bons sentiments. Le nom de son fils est:

Yaakov       21

 

12

Rabbi Yaakov Benhamou Zaroual

Ce rabbin songe constamment a la condition sociale des pauvres, et honore les erudits de sa fortune. Ses enfants s’appellent:

Moche         22

Eliahou       23

Itshac          24

Aharon       25

Rahamim    26

 

21״

Rabbi Yaakov Benhamou Zaroual (surnomme Yaakov Elfassi)

Cet homme fut un grand philanthrope, qui s’avera tres respectueux a l'endroit des Sages. Ses enfants se prenomment:

Chmouel     27

Aharon       28

David          29

Ai'cha         ־

 

-22-

Rabbi Moche Benhamou Zaroual

Ce fut un homme de conscience, integre et habite de nobles sentiments. Ses enfants s'appellent:

Yaakov       30

David          31

Rahel          ־

Gracia         ־

Rina            –

 

23

Rabbi Eliahou Benhamou Zaroual

Cet homme esc un pacifiste qui recherche avant tout la paix, et mene une vie sereine et tranquille. Ses enfants

sonc:

Chlomo       32

Saadia         33

Freha

Saida –

– 24 –

Rabbi Itshac Benhamou Zaroual

Cet homme cst un altruiste, dont la profonde piete explique la confiance que lui accordent ses pairs. Ses enfants s’appellent:

Yaakov       34

Chlomo       35

Avraham    36

Nouna         ׳־

Saida ־

Gracia         ־־

 

25

Rabbi Aharon Benhamou Zaroual

Cet etre plein de delicatesse et de zele n’a laisse aucune progeniture.

 

– 26 –

Rabbi Rahamim Benhamou Zaroual

Cer homme surveille etroitemcnt ses actes, et s’assure qu’ils sont conformes a l'esprit du Judaisme. Ses enfants se nomment:

Yaakov       37

Yossef        38

Avraham    39

Amran        40

Massouda

Yakot

         

Autre branche de la famille

Autres membres de la famille :

les freres Moche et Itshac, appeles Oulad Zrioul.

־50־

Rabbi Moche Benhamou Zaroual

Nous ne disposons pas d’informations sur sa descendance.

-51״

Rabbi Itshac Benhamou Zaroual

Cet etre fut un homme spirituel et raffine. Le nom de son fils est:

Itshac          51

La famille Benhamou-Debdou-La branche Zaroual

Page 250

La famille Benhamou-Debdou-La branche Ben Zagai

debdou-1-090

La famille Ben Zagai

La famille Ben Zagai fut une famille honorable, dont le nom figure dans l'Epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vdhakhameha, vol. 1, p. 137).

 

– 1 –

Rabbi Moche Benhamou

(surnomme Ben Zagai)

Ce fut un etre exceptionnel, clement et devoue. Ses enfants se nomment:

Chmouel Massod…

Chlomo.,

Itshac          5

David          6

Maha –

Aouicha

 

2-

Rabbi Chmouel Benhamou Ben Zagai

Cet etrec sc distingua par sa brillante erudition et sa piete inouie. II portc haut le flambeau du Judaisme et enseigne la Torah dans l'academic presidee par Rabbi David Hacohen Scali Z.TS.L. Sa fille se nomme :

Aouicha

 

3-

Rabbi Massod Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin fut un esprit intelligent et lucide. Ses amis surent apprecier la qualite de ses services funeraires. Ses enfants s’appellent:

Chmouel     7

Moche         8

Aharon       9

Stira  –

Saouda       –

Kmira         –

Jeanne         –

 

4

Rabbi Chlomo Benhamou Ben Zagai

Cet hommc fit honneur a ses origines illustres : c’est un etre sage et eloquent dont chaque parole est pesee. II seme paix et justice. Le nom de ses enfants fut:

Moche         10

Rahamim    11

Chmouel     12

Louiha        –

Stira  –

Kmira         –

 

־5-

Rabbi Itshac Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin franc et sincere ne connut d’autre langue que celle de la verite, et d’autre veneration que celle envers les erudits et envers la Torah. Ses enfants se prenomment:

Chmouel       13

Moche         14

Saida –

6-

Rabbi David Benhamou Ben Zagai

Ce fut un homme digne, honnete et fiable. II abhorre le mal, prone la fraternite ct acquiert l’estime des hommes et les faveurs du ciel. Le nom de ses enfants est:

Avraham    15

Moche         16

Esther         –

Aouicha      –

 

-7-

Rabbi Chmouel Benhamou Ben Zagai

Cet homme fut un esprit fin, un temperament prompt et anime d’un grand zele religieux. Le non de ses

enfants est:

Chaoul (Massod)  17

Chimon       18

Yaakov       19

Eliahou       20

Rafael         21

Chouchana ־

 

Rabbi Moche Benhamou Ben Zagai

Cet etre merita tous les eloges qui lui furent decernes : travailleur ardent, il est un farouche partisan des Sages. Ses enfants se nomment:

Itshac          22

David                    23

Tsion          24

Yonathan    25

Chimon       26

Rahel –

Alisa –

Maha –

 

Rabbi Aharon Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin est un honnete homme parfait, celui qui ignore tout du calcul et des intrigues. II est un grand philanthrope. Ses enfants furent:

Moche         27

Chmouel     28

Yaakov                29

Chouchana ־

Esther ׳

Yaelle         ־

Pnina ־

Sarah

 

Rabbi Chmouel Benhamou Ben Zagai

Ce fut une personne irreprochable et un adorateur fervent en quete permanente de bonnes actions. Le nom de ses enfants est:

Itshac          30

Tsion 31

Yonathan    32

Chirnon      33

Myriam       –

Fanny         –

 

-14 –

Rabbi Moche Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin eut un esprit plein de discernement. Ses enfants se nomment:

Itshac                   34

Chlomo       35

Tsion          36

Chouchana

 Zahra        

 

Autre branche de la famille

Autres ancetres de la famille :

Yossef, Avraham, Khlifa, David, Saida et Zamila.

 

-40-

Rabbi Yossef Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin incarna la droiture, l'integrite, ainsi que la bienveillance. Ses enfants sc nomment:

Avraham    41

Yossef (EP.)         42

 

-41 –

Rabbi Avraham Benhamou Ben Zagai

Ce fut un homme noble et spirituel. II n'a cependant pas laisse de progeniture.

 

-42-

Rabbi Yossef Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin eut un esprit pondere. II s'attacha tant aux valeurs morales qu’aux bonnes actions. Le non! de son fils est:

Avraham    43

 

Rabbi Avraham Benhamou Ben Zagai

Ce rabbin s'appliqua a respecter et a vivre selon les commandements de D-ieu. II s'appliqua a faire le bien, a semer la justice et a honorer dignement la Torah et ceux qui s'en firent les champions. Ses filles s'appellent:

Simha         –

Penny         ־

Mazal          –

 

-50-

Rabbi Khlifa Benhamou Ben Zagai

Cet homme noble et genereux n'a pas laisse de progeniture.

 

Rabbi David Benhamou Ben Zagai

Ce fut un etre lucide et sage, avise, reflechi et altruiste. Le nom de ses enfants fut:

Moche         61

Itshac          62

Yehouda (Leon)   63

Alice (Aouicha)    ־

Juliette        –

Rinette        ׳־

Myriam       –

Fortune       ־

 

La famille Benhamou-Debdou-La branche Ben Zagai

La famille Salem Benhamou Salem –Debdou

debdou-1-090

La famille Salem

La famille Salem est une famille de noble ascendance, tout comme l’indiquent quelques documents de la communaute ainsi que lEpitre genealogique de Fes (Cf. Fes vehakhameha, vol. 1, p. 138 : «la maison d’Avraham di Salem»).

1 ־׳

Rabbi Salem Benhamou (surnomme Salem)

Ce rabbin fut 1’ancetre de la famille. Ce fut une personnc eminente, prodigue et fervente. Le nom dc son fils esc:

Aharon       2

Se/on toute vraisemblance  il semble que cet homme (dont la vie s'etend approximativement de 1780 a 1840) fut l'ancetre des families Salem de Debdou.

 

-2-

Rabbi Aharon Benhamou Salem

Son excellente educacion lui confere beaucoup d'amenite de civilite et aussi, une ardente devotion. Son fils se nomme :

Avraham    3

 

Rabbi Avraham Benhamou Salem

Cet etre noble et sensible marche avec resolution dans le chemin de la rectitude et de la bienveillance. Ses enfants se nommcnt:

Aharon       4

Massod       5

Mrima         –

־4-

Rabbi Aharon Benhamou Salem

Cet etre fut un travailleur diligent. II dissimula ses vertus derriere sa modestie. Le nom de son fils est: Avraham  :         6

5

Rabbi Massod Benhamou Salem

Cette personne se merita bien l'Estimc que lui manifestent ses amis. Elle fut un personnage influent et toujours a l'affut d'une mitsva. Ses enfants se nomment:

Itshac         

Avraham

Yossef….

Esther….

Mrima…

 

Autre branche de la famille

-20■

Rabbi Yossef Benhamou Salem

(surnomme Yossef Saida)

Ce rabbin tire sa piete et sa ferveur religieuse de ses ancectres illustres. Le nom de son fils est:

Itshac          21

 

-21 –

Rabbi Itshac Benhamou Salem

Ce fut un erudit eminent, un sage venerable qui enseigna aux enfanrs les voies de la Torah, et occupa une chaire de rabbin a la synagogue des Benhamou. Ses enfants se nomment:

Yaakov       22

Aharon       23

Salem          24

Stira  ־

Maha –

Mrima         ־

Louiha        –

Stouna        –

 

Rabbi Salem Benhamou Salem

Rabbi Salem Benhamou fut un homme prodigue et devoue. Le nom de son fils est:

Moche         31

 

-31-

Rabbi Moche Benhamou Salem

Cette personne possede deux atouts : sagesse et politesse. Ses enfants se nomment:

Salem          32

Itshac          33

Aouicha

 Freha….

Saida….

 

Rabbi Salem Benhamou Salem

Cet homme est un philanthrope fort pieux qui, en outre, exhorte ses confreres a la piete Ses enfants furent:

Tsion          34

Itshac                    35

Moche         36

Chimon       37

Stira  –

Maha –

Mrima         –

Louiha        ־•

 

-33-

Rabbi Itshac Benhamou Salem

Cet homme suscite le respect et l'admiration tant il est industrieux et consciencieux. Ses enfants s’appellent:

Yosscf        38

Avraham    39

Chimon       40

Alisa –

 

Rabbi Salem Benhamou Salem

Ce chef de famille possede les tresors de la crainte celeste. Ses enfants sont:

Chmouel     51

Yossef        52

Moche (P.I.P.)      53

Louiha        ־

 

-51-

Rabbi Chmouel Benhamou Salem

Sa prestance, son altruisme et ses bonnes oeuvres lui valent 1'affection de ses semblables et la faveur du ciel. Ses enfants sont:

Aharon       54

Chimon       55

Massod       56

Yaakov       57

Salem (Chalom)   58

Chlomo       59

Itshac          60

Aouicha      –

 

Rabbi Yossef Benhamou Salem

Cette personne a choisi de vivre dans une extraordinaire simplicite et ne cesse de faire le bien. Ses enfants furent:

Rahamim    61

Salem          62

Aouicha      –

Stira           

Maha –

Mrima         –

Mazal          ’…־

 

Rabbi Salem Benhamou Salem

Ce rabbin fut un vieillard venerable, amene et profondement croyant. (II vecut a Ahfir.) Ses enfants furent:

David          71

Itshac          72

Avraham    73

Aharon       74

Moche         75

Yaakov       ;         76

Saida ־׳

Esther         ־

Maha –

La famille Salem Benhamou Salem –Debdou

La famille Benhamou Massod –Debdou

debdou-1-090

La famille Massod

La famille Massod a marque de son empreinte quelques documents et actes notaries propres a la communaute : «Oulad Massod yadin L’aryouats». Ils sont probablement cousins avec un certain Chlomo Ben L’aryous mentionne dans 1’Epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vehakhameha, vol. 1, p. 137).

1 –

Rabbi Avraham Benhamou (surnomme Massod)

Cette personne imposante et vaiilante etait tres accueillante, et il eut l’honneur et le privilege d’heberger le venere Rabbi Yaakov Abouhatsira Z.TS.L. Ses enfants sont:

Massod       2

Mrima         –

Aouicha      –

Louiha        –

-2-

Rabbi Massod Benhamou Massod

Cet homme franc et sincere avait le coeur sur la main. Scs enfants se nommerent:

Avraham    3

Aharon       4

Esther         –

Saouda       –

Aouicha      ־

Rabbi Massod Benhamou Massod

Ce chef de la famille fut unanimement loue et respecte. Le nom de son fils est:

Moche         11

– 11 –

Rabbi Moche Benhamou Massod

Cet Homme fut poli et aime des hommes et de D-ieu. Ses enfants sont:

Aharon       12

M'siad         13

Yaakov       14

Yossef        15

Louiha        –

Rabbi Aharon Benhamou Massod

Cette personne fut droite et integre. Aucun effort ne lui fut trop penible. II fut d’un grand altruisme. Ses enfants s’appellent:

Yaakov       16

Stira  –

Saouda       •־

Louiha        –

Mrima         –

– 13-

Rabbi M’siad Benhamou Massod

Ce vieillard venAerable et compatissant montrait beaucoup d’egards envers les Sages. Ses enfants furent:

Moche         17

Chlomo       18

Marie –

Louiha        –

Nonna (Ninette)

Rabbi Yaakov Benhamou Massod

Cc rabbin fut un personnage diligent, qui adora la Torah et s'en fit le champion. Ses enfants se prenomment:

Aharon       19

Moche         20

Saouda       –

Nouna         –

Zhari –

Fanny         –

Aouicha

Mrima..

Maha….

Stira 

Rahel….

-15-

Rabbi Yossef Benhamou Massod

Cet hommc eut un esprit noble. II fut pieux et genereux. Le nom de ses enfants est:

Moche         21

Aharon       22

Chimon       23

Makhlouf.   24

Maimon      25

– 16 –

Rabbi Yaakov Benhamou Massod

Cette personne fut assassinee. II n’a pas laisse de progeniture.

– 30 –

Rabbi Massod Benhamou Massod (surnomme M’siad)

Cer homme fut un chef de famille influent, qui s’attela avec diligence aux bonnes oeuvres. Ses enfants furent:

Chmoucl     31

Eliahou       32

Stira  –

Louiha        –

– 31 –

Rabbi Chmouel Benhamou Massod

Ce rabbin incarna le parfait veteran. Ses vertus eblouissantes et sa prodigalite proverbiale ont rendu son souvenir imperissable. Ses enfants se nomment:

Massod       33

Rahamim    34

Moche         35

Louiha Saouda Maha.., Nouna, Stira…. Mrima,

Rabbi Eliahou Benhamou Massod

Cette personne fut noble et n'a jamais neglige les necessiteux. Ses enfants furent:

Massod       36

Moche         37

David                    38

Simha         –

Mrima         ־

Rabbi Chlomo Benhamou Massod

Cet hormme plein d’enthousiasme et religieux, fut un grand philanthrope. Ses enfants se prenomment:

Chimon       41

Eliahou       42

Rahamim    43

Chmouel     44

Aouicha      –

Saouda       –

Louiha        –

-41 –

Rabbi Chimon Benhamou Massod

Cette personne fut un notable de la communaute juive de El Aioun, et un membre fidele de la Hevra Kadicha. Ses enfants sont encore vivants.

Rabbi Yossef Benhamou Massod

Cet homme allia a ses nobles origines une devotion et un altruisme sans egaux. Le nom de ses enfants est:

Aharon (Hnino)    51

Chlomo       52

Massod       53

Stira  –

־־ 51״

Rabbi Aharon Benhamou Massod

Ce rabbin fut tres scrupuleux. Pieux et austere, il eut toujours la conscience nette et tranquille. Le nom de ses enfants fut:

Chlomo       54

Yossef        55

Saadia         56

Myriam       –

Saida ־

Zhari –

Rabbi Chlomo Benhamou Massod

Ce rabbin prompt et enjoue observa les mitsvot avec zele. II pourvut largement aux besoins des pauvres. Le nom de ses enfants fut:

Itshac          57

Rahamim    58

Avraham    59

Acher          60

Moche         61

Yossef        62

Saouda       –

Myriam       –

-53-

Rabbi Massod Benhamou Massod

Ce fut un etre sobre et modeste ne pouvant que plaire aux hommes et a D-ieu. Le nom de ses enfants fut:

Yossef        63

Rahamim    64

Chmouel     65

Autrcs ancetres de la famille : lcs freres Rabbi Itshac et David surnommes Massod.

-70-

Rabbi Itshac Benhamou Massod

Cc fut un etre extraordinairement lucide et non moins sensible aux conditions sociales des pauvres. Le nom de ses enfants fut:

Eliahou       72

Avraham    73

Saida ־

Mrima         –

Aouicha      –

71״

Rabbi David Benhamou Massod

Cette personne s’en tint strictement a la Torah et a la priere. Etudiant sagace, il etait bienveillant et se merita sa bonne renommee. Le nom de ses filles fut:

Jeanne         ־

Aouicha      –

Louiha        –

Autrcs ancetres de la famille : lcs freres Rabbi Itshac et David surnommes Massod.

-70-

Rabbi Itshac Benhamou Massod

Cc fut un etre extraordinairement lucide et non moins sensible aux conditions sociales des pauvres. Le nom de ses enfants fut:

Eliahou       72

Avraham    73

Saida ־

Mrima         –

Aouicha      –

71״

Rabbi David Benhamou Massod

Cette personne s’en tint strictement a la Torah et a la priere. Etudiant sagace, il etait bienveillant et se merita sa bonne renommee. Le nom de ses filles fut:

Jeanne         ־

Aouicha      –

Louiha        –

Rabbi Eliahou Benhamou Massod

Ce  rabbin mena de front deux activites complemcntaires : l'etude de la Torah et la bienfaisance. Ce fut un etre fidele, ardent et passionne. Le nom de ses filles est:

Maha –

Aouicha      –

Saouda       –

Mrima         –

׳73״

Rabbi Avraham Benhamou Massod

Cet homme noble et pur na pas laisse dc progeniture.

-80-

Rabbi Massod Benhamou Massod (ben Zrioul)

Ennemi du peche et amant de la Torah, ce rabbin n’a cesse de proner le bien. Son fils s’appelle :

Itshac          81

-81 –

Rabbi Itshac Benhamou Massod

Cet homme prona les vertus de  l'integrite et de la simplicite. Ses enfants s’appellent:

Massod (fils         de Aouicha)          82

David          83

Fortune       –

Elise  ־

Marinette    –

Esther (fille de Aouicha)          –

La famille Benhamou Massod –Debdou

La famille Benhamou-Debdou-La branche Sbata

debdou-1-090

La famille Sbata est une famille noble et distinguee dont le nom figure dans l'epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vebakhameha, vol. 1, p. 138).

 

־׳ 1

Rabbi Chmouel Benhamou (surnomme Sbata)

Il a outre son ascendance unc education parfaite. II est l'image meme du comportement exemplaire. Ses enfants se prenomment:

Yossef        2

Aharon       3

Saida ־־

 

-2-

Rabbi Yossef Benhamou Sbata

Cet homme fut un personnage au commerce agreable. Affable et accueillant, il mena une vie rangee, prona et favorisa la justice et la tolerance. Ses enfants se nomment:

Chmouel     4

Chimon       5

Rahamim    6

Moche         7

Mrima         –

 

Rabbi Aharon Benhamou Sbata

Cette personne connut une vieillesse noble et venerable. Honore, il honora a son tour les Sages. Le nom de ses enfants est:

Chmouel     8

Meir  9

Saadia         10

Mrima         –

Aouicha      –

 

Rabbi Yossef Benhamou Sbata

Cet homme fut d’une bravoure exceptionnelle. II observa et appliqua les commandements de Moise sa vie durant. Son fils se nomme :

Moche        21

-21 –

Rabbi Moche Benhamou Sbata

Cette personne eut un franc-parler. Orateur de talent, il rechercha les enseignements de la Torah et adora l'Eternel Ses enfants se nomment:

Rahamim    22

Saouda       ־־

Stira  ־

 

Rabbi Rahamim Benhamou Sbata

Cet etre fut tres efface. Pourtant, il manifesta son zele religieux et venera les Sages passionnement. Ses enfants s’appellent:

Moche         23

Chimon       24

Lissa –

Nouna         –

Simha         –

Liliane         –

18/01/2021

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Fofo

debdou-1-090

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Fofo

La famille Fofo est un nom de famille prestigieux evoque dans l' Epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vehakhamtha, vol. 1, p. 137), et dans les archives communautaires.

־־ 1

Rabbi Yossef Benhamou (surnomme Fofo)

Ce rabbin fut une figure charismatique, un esprit lucide et un bienfaiteur notoire. Ses enfants se nomment:

Chlomo      2

Chmouel     3

Aharon       4

Avraham    5

Massod       6

Nouna        –

– 2 –

Rabbi Chlomo Benhamou Fofo

Cette personne fut un briilant erudit, un grand maitre de la Torah et qui fut pourtant d’une grande humilite. II fut sobre et accorda une grande importance aux details les plus infimes de la tradition. Ses enfants furent:

Yossef        7

Moche         8

Saida –

Louiha        –

Rabbi Chmouel Benhamou Fofo

Tout a la fois modeste et brillant, cet homme aspira intensement a la pratique des bonnes oeuvres et surtout a celle dc la charite. Son fils se nomme :

Yossef         9

– 4 –

Rabbi Aharon Benhamou Fofo

Ce personnage fut un homme aux vertus nobles, qui cultiva particulicrement le courroux de l’EterneL. Le non de ses enfanrs fut:

Yossef        10

Moche         11

Massoda

Simha….

Esther….

Rabbi Avraham Benhamou Fofo

Cet homme raffine et delicat n’a pas laisse de progeniture.

Rabbi Massod Benhamou Fofo

Cet hommc fut un membre assidu de sa synagogue. II fut droit et integre. Le nom de ses enfants est:

Avraham    12

David                    13

Yaakov       14

Rabbi Yossef Benhamou Fofo

Ce rabbin fut un parangon de vertu, de probite et un homme prodigue. II pratiqua la Hafsaka. Ses enfants se nomment:

Chlomo       15

ChmoucI     16

Saadia         17

Aharon       18

David          19

Nouna         –

Myriam       –

Esther         –

Stouna        ־

Simha         –

Rabbi Moche Benhamou Fofo

 

Ce rabbin fut un homme rempli de bienveillancc et plain de consideration pour les erudits. Son fils s'appelle :

Avraham

-9-

Rabbi Yossef Benhamou Fofo

Cet homme consacra route sa vie au service de la religion. II exerca le metier de Chohety de Mohel, de Hazan de grefficr et d’instituteur. II fut egalement le rabbin de la communaute de Nador, car ce fut un sage notoire. Le nom de ses enfants est:

Chmouel     20

Aouicha      ׳־

Maha –

Louiha        ־

Rabbi Yossef Benhamou Fofo

Cette personne fut fidele, devouce et elle observa la religion. Le nom de son fils est:

Moche         21

Rabbi Moche Benhamou Fofo

Get hommc fur un etre rempli de bienveillancc et plcin dc consideration envers les erudits. Le nom de sa fillc est:

Aicha ־

-20-

Rabbi Chmouel Benhamou Fofo

Il fut un membre assidu de sa synagogue. II fut droit et integre. Ses enfants se nomment:

Shlomo       25

Abraham    26

Louna         –

Mazal            ״

Esther         –

 

Rabbi Moche Benhamou Fofo

Ce rabbin fut un sage Eminent. Instituteur et rabbin au village dc Guercif, il a rendu de precieux services a sa communaute. II est l’auteur des livres Yssma’h Moche ct Yossod Habinyan. Ses enfants sont tous vivants.

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Fofo

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Lekdim- Soussou Amouchi

debdou-1-090

La famille Lekdim

La famille Lekdim a comme ancetres : Avraham, Chmouel et Jeanne.

Rabbi Avraham Benhamou (surnomme Lekdim)

II fut un doyen sage et pondere, devoue et austere. II gagna dignement sa vie et n'oublia jamais les pauvres. Ses enfants sc nomment:

Itshac          2

Moche         3

Chmouel     4

Yossef        5

Saouda       –

Myriam       –

Esther         ־

Aouicba      ־־

 

Rabbi Chmouel Benhamou Lekdim

Malgre son dur labeur et ses preoccupations, cette personne assista regulierement aux offices religieux. Ses filles sc nomment:

Stira  ־

Aouicha     

 

Autres ancetres : Yossef, Saida, Mrima.

 

Rabbi Yossef Benhamou Lekdim

Cet etre acquit sa vie durant une bonne reputation. On le dit intelligent, comprehensif et prudent dans ses decisions. II fut un homme fervent et bien intentionne Le nom de ses enfants est:

Chimon       ;         1

Aouicha     

Stira 

 

Rabbi Chimon Benhamou Lekdim

Ce rabbin fut un homme dont le devouement et modestie susciterent aupres de ses amis la plus grande admiration. II enseigna la Torah aux jeunes Juifs. Sa fille se nomme :

Louiha

La famille Soussou Amouchi

On connait Yossef Stira (surnomme Soussou Amouchi).

-1 –

Rabbi Yossef Benhamou (surnomme Soussou Amouchi)

Cc fut une personne d’une tres grande observance. Ni la subsistance, ni les vicissitudes de la vie ne lui enleverent sa gentillesse et sa prodigalite. Ses enfants se nomment:

Avraham    2

Chlomo       3

Saida ־־

 

Rabbi Avraham Benhamou Soussou Amouchi

Ce fut un homme de coeur et d’esprit. II n’a pas laisse de progeniture.

 

Rabbi Chlomo Benhamou Soussou Amouchi

Cet etre fut la discretion en personne. S'il voue un culte ardent a l'Eternel, il le fait avec grande modestie et beaucoup de tact. Sa fille se nomme :

Louiha        ־־

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Lekdim- Soussou Amouchi

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Bar Rafael- H’kika

la famiffe Dabid

De cette souche vont jaillir plusieurs ramifications : Ben Wawa, Bar Rafael, H’kika, Tababa, Bziza’h, Haou'fren, Chgara et Bouz’it. Tout porte a croire que le prenom du fondateur de la famille — David selon route vraisemblance — serait a l’origine du nom de cette famille : la famille Dabid.

la famille ben wawa

Le Rabbi Yossef Benhamou fut l'un des membres illustres de cette famille. En effet, le Rabbi Yossef Benhamou, surnomme Ben Wawa, fut repute pour avoir realise des miracles demeures celebres et avoir etE un tsadik tres venere. Selon certaines rumeurs, il suffisait aux fideles d'invoquer son nom pour parer a tout malheur.

Rabbi Yossef est le pere de Zahra, epouse de feu le dayan Rabbi Chlomo Bensoussan (Z.TS.L).

La famille Bar Rafael

Cette famille respectable mais bien connue a laisse son empreinte dans les documents de la communaute. Elle possede un lien de parente avec les membres de la famille Dabid.

 

Rabbi Rafael Benhamou

(surnomme Bar Rafael)

Cet homme adopta une conduite qui ne put qu’honorer l'Eternel et ses aieux deja illustres. Son fils s’appelle : Massod   2

 

Rabbi Massod Benhamou Bar Rafael

Ce rabbin fut consider^ commc un joyau rarissime. Sa bonte brilla de mille feux. II sut etre present aux moments opportuns et reconforter les gens de la communaute. Le nom de ses enfants est:

Itshac          3

Rafael         4

Aou'icha

 

Rabbi Itshac Benhamou Bar Rafael

Sur les traces de son pere ce rabbin poursuivit les oeuvres de bienfaisance. II fut accueillant envers les Sages et misericordieux a I’egard des necessiteux. Ses enfants sont: Massod.

Chimon David …5

Yaakov..6

Moche.. 7

Mrima..8

Esther…9

 

Rabbi Rafael Benhamou Bar Rafael

Cet homme fut un etre affable et accueillant, droit et integre. II temoigna une grande deference envers les Sages. Ses enfants s’appellent:

Massod       10

Avraham    11

Mordekha‘1         12

Chmouel     13

Yossef        14

Aicha ״

 

Rabbi Yaakov Benhamou Bar Rafael

Ce rabbin etudia assidument les livres de la Torah. II partagea avec les autres tous les enseignements qu’il en retira. Rabbin de Debdou, il prit aussi part de son vivant aux services funeraires de sa communaute. Ses enfants sont vivants.

La familie H’kika

La familie H’kika est une famille dont le nom figure dans l’Epitre genealogique de Fes (Cf. Fes vihakhameha, vol. 1, p. 137). Elle possede aussi un lien de parente avec la famille Dabid.

Rabbi David Benhamou (surnomme H’kika)

Cc fut un homme noble et raffing. II fut spiritucllement fecond et en quete perpetuelle dc paix. Son fils se nomme :

Aharon       2

 

Rabbi Aharon Benhamou H’kika

Ce rabbin fat un grand notable qui sut utiliser a bon escicnt son immense fortune. Le nom de ses enfants est: David (P.IP.)….

Yossef       

Eliahou      

Tsion

Chiomo (P.IP.)

Moche        

Itshac         

Aouicha     

Mrima        

Maha

 

Rabbi Yossef Benhamou H’kika

Cc rabbin fut un personnage au comportement irreprochable. Sa fille se prenomme :

Rivka         

 

Rabbi Eliahou Benhamou H’kika

Cet homme fut un etre pur et noble. II n’a cependant pas laisse d’heritiers.

 

Rabbi Tsion Benhamou H’kika

Ce rabbin fut un etre pur et noble. II n’a cependant pas laisse d’heritiers.

 

Rabbi Moche Benhamou H’kika

Cette personnc fut un homme cultive et un erudit. II disposait d’une bibliotheque tres grande, inestimable. II n'a cependant pas laisse d’heritiers.

 

Rabbi Itshac Benhamou H’kika (surnomme Khlifa)

Cette personne mena une vie rangee et irreprochable. Elle posseda de nombreuses qualites. Scs enfants  s'appellent:

Aharon       10

Tsion 11

Yossef        12

Yaakov       13

Myriam       ־׳

 

La famille Benhamou-Debdou-La branche  Bar Rafael- H’kika

debdou-1-090

La famille Benhamou-Debdou-La famille Tababa

debdou-1-090

La famille Tababa

La famille Tababa est une famille done le nom figure dans les archives de la communaute. Cette famille possede aussi un lien de parente avec la famille Dabid.

 

Rabbi Aharon Benhamou (surnomme Tababa)

Cct homme est l'ancetre de la famille Benhamou. II fut un tres grand altruiste. Lc nom dc ses cnfants est:

Yossef-Moche

 

Rabbi Yossef Benhamou Tababa

Cct etre fut un excellent rabbin, dont le discours fut aussi agreable que riche ct colore. II eut unc ame pieuse et charitable. Lc nom dc ses enfants cst:

Avraham-Itshac-Aharon..Myriam.Ai'cha

         

Rabbi Moche Benhamou Tababa

Cc rabbin fut une pcrsonne pleine dc discernement ct dc savoir-faire. II accumula unc somme impressionante de bonnes actions. Ses enfants s’appellent:

Aharon-Aicha

         

Rabbi Avrahani Benhamou Tababa

Cc rabbin fut un negociant tres honnete que sa grandeur d’ame incita a pratiquer un grand altruisme. II rendit de grands hommages a la Torah et a ceux qui s’en reclamerent. Ses fils se nomment:

Yossef-Aharon

 

Rabbi Itshac Benhamou Tababa

Cet etre fut un veteran parmis 1es veterans ct n’usurpa pas les honneurs dont il jouit, car il fut sensible aux besoins des pauvres et lutta en faveur de la paix. De plus, il fut un membre assidu de sa synagogue. Ses enfants sont:

Avraham-Chlomo-Chmouel-Yossef-Nouna-Stira 

 

Rabbi Aharon Benhamou Tababa

Cette personne souscrivit avee determination aux preceptes de la Torah. Ses enfants sc nomment:

Yossef-Louiha-Saouda 

 

Rabbi Aharon Benhamou Tababa

Cet homme fut un sage eminent, dont l'experience fut longuement enrichie par les armies. II fut d’un concours precieux a ses concitoyens. II deceda en 5699 (1939). Ses fils s'appellent:

Chimon-Moche   

 

Rabbi Yossef Benhamou Tababa

Cet homme fut autant affable et accueillant que droit et integre. Le nom de ses enfants fut:

Amram-Aharon   

La famille Benhamou-Debdou-La famille Tababa

La famille Benhamou-Debdou-La branche- Bouz’it- Bziza’h

debdou-1-090

la famille Bziza’h

la famille Bziza’h est un nom de famille bien connu et il est mentionne dans les archives de la communaute.

Rabbi Itshac Benhamou (surnomme Bziza’h)

Cette personne fut un notable de grand renom, affable et courtois. Ses enfants s’appellent:

Avraham-David

 

Rabbi Avraham Benhamou Bziza’h

Cette personne fut un commercant on ne peut plus integre. Prodigieusemcnt lucide et intelligent, il ne manqua aucunc occasion pour faire du bien. Le nom de ses enfants est:

Itshac-David-Chlomo-Maha-Esther-Zouihra      

 

Rabbi Itshac Benhamou Bziza’h

Ce rabbin fut un modele de vertu, inspirant respect et admiration. Sa condition de notable ne le detourna aucunement des voies de la charite. Ses fils se nomment:

Aharon-Avraham-Chimon-Yaakov 

 

Rabbi David Benhamou Bziza’h

Ce rabbin frequenta assidument la synagogue. Son ethique saine de la vie se resuma a la charite. Le nom de ses enfanes est:

Avraham-Chimon-Yossef-Esther-Yakot   

 

Rabbi Chlomo Benhamou Bziza’h

Ce rabbin surveilla de pres le moindre de ses agissements. II fut un homme pieux et tres efface. Ses enfants s’appcllent:

David-Myriam-Esther

 

La famille Bouz’it        

La famille Bouz’it fit partie de la communaute juive de Debdou.

 

Rabbi Mochd Benhamou (surnomme Bouz’it)

Cette personne fut un etre pieux, humble et devoue. II aspira constamment a faire du bien. Le nom de ses enfains est:

David-Chlomo-Yaakov

 

Rabbi David Benhamou Bouz’it

Cette personne fut un etre digne dc confiance et des plus scrupuleux. Il pratiqua le Judaisme duquel il maintint le flambeau. Par ailleurs, il fut aussi un grand philanthrope. Le nom de ses enfants est:

Saadia-Chmouel-Yaakov-Simha-Esther    

 

Rabbi Chlomo Benhamou Bouz’it

Ce rabbin se consacra au Createur et a ses creatures. II fur droit, integre, et honora dignement la Torah et ceux qui s'en firent les champions. Le nom de ses enfants est:

Eliahou-Moche-Maha-Stira-Aicha   

La famille Benhamou-Debdou-La branche- Bouz’it- Bziza’h

La famille Marciano-Les origines de la famille

debdou-1-090

La famille Marciano

Les origines de la famille

 

Selon une tradition ancestrale, la famille Marciano descend en droite lignee de Yehouda.

Cette tribu superbe et magnifique se nourrit de la gloire des rois qu’elle porte en son sein. Mais avec la destruction du second Temple et d’autres catastrophes, elle va perdre son prestige et ployer sous 1’exil que lui inflige l’empire d’Edom. Des lors, elle ne vit plus que dans 1’attente du salut messianique.

Elle s’exile en Espagne, se concentre a Murcie, et constitue peu a peu un noyau hierarchise et structure. Elle ne tarde pas a devenir l'une des communautes les plus fameuses et illustres de l’Espagne medievale. Et elle conserve jalousement son titre de noblesse jusqu'a la fin, c’est-a-dire jusqu’a l’Expulsion des Juifs d’Espagne.

Au cours de cet Age d’Or, les Juifs de Murcie passent pour des sages et des lettres, des experts en medecine et des docteurs bien introduits dans le royaume et particulierement fiers de leur identite juive. Ils se font desormais appeler «Hamourchi», l'habitant de Murcie (ou «Almourci» ou encore «Mourci» tout court).

L’on se souvient d’un sage de Murcie – Chlomo Hamourchi qui se rendit en visite au Maroc avant l’Expulsion des Juifs d’Espagne. Dans ses carnets, il dit «avoir ete confronte a toutes sortes de questions d’ordrc religieux au cours de son sejour en Occident״ (Cf. Ner Hamarav de Rabbi Yaakov Moche Toledano, p. 104, note 29).

On evoque egalement Rabbi Chimon bar Moche Almourci, qui doit sa notoriete a quelques maigres vestiges d’une production litteaire et poltique pourtant feconde.

On raconte aussi que le docteur Rabbi Yossef Almourci a ete torture atrocement par les agents de l’Inquisition pour avoir abrite des ouvrages sacres dans sa demeure.

Quand ils quittent I’Espagne (en nombre restreint en 1391 puis massivement en 1492), les expatries de Murcie caressent d’abord le projet dc se rendre en Israel. Mais freines par les vicissitudes du voyage, ils finissent par se scinder en trois groupes: le premier s’installe en Italie (pour plus de documentation, on lira l’ouvrage La nazione ebrea livorno, Pise, de Renzo Toaff, p. 143); le second groupe gagne la cote algcricnne probablement pres d’Oran; et le troisieme parvient en Israel et en Syrie.

L’eminent cabaliste Rabbi Chmouel Mourcia est justement un descendant de ce dernier groupe : il a vecu au XIXC siecle a Aram-Tsova en Syrie. Ses commentaires et ses reflexions sur la pensee du Ari Zal ont vu le jour dans l’ouvrage Emet Meerets, Jerusalem, 5748 (1988).

(Ici, il y a lieu de remarquer quc la plupart des habitants de Tolede installes en Turquie se nomment «Toledo» et non «Toledano»; de meme, les immigrants de Murcie qui foulent le sol sacre d’Israel se nomme Murcia et non Marciano, ce dernier nom etant reserve aux nord-africains). Nous avons des preuves que quelques familles Mourcia ont habite a Jerusalem en 1740.

Selon certains documents, parmi les plus anciens, le nom Marciano remonte au XVC siecle, et plonge ses racines a TIemcen. La-bas, il designe un diplomate qui sert d’intermede entre l’armee francaise, assujettie a l’empereur Charles V, et la cour royale de TIemcen. A n’en pas douter cet ambassadeur est issu de la famille Marciano. Comme il maitrise plusieurs langues europeennes, et fait preuve d’une adresse et d’un tact admirables, il est charge de remettre un avis de reddition du roi de Tlemcen au general qui represente l’empereur.

Resumons l’itineraire des pionniers du XV' siecle : ils quittent Murcie pour Carthage, le port le plus proche. En embarquant a bord du navire, ils savent qu’ils s’exposent a un grand danger, que leur sort est entre les mains d’un chretien, que le capitaine peut agir a sa guise.

Heureusement, ils parviennent sains et saufs en Algerie, et accostent au port de Honane, non loin de TIemcen, ou au port d’Oran. Le cousin bien introduit a la cour royale de TIemcen usera vraisemblablement de son influence pour faciliter l’integration de ses proches a TIemcen et dans ses environs.

A une periode un peu plus tardive, on recrouve les Marciano au village Natisdalet, non loin de Tlemcen. Dc Natisdalet, les pionniers se dirigent a Debdou. Au XIX' siecle, le village Natisdalet prendra le nom de Tadliset.

Comme tous les Juifs d’Espagne, les exiles de Murcie s’identifient par leur prenom et celui de leur pere, mais aussi par un nom de famille indiquant leur origine natale : Marciano pour Murcie, Toledano pour les exiles de Tolede, Sevillano pour les exiles de Seville, Sorreano pour les exiles de Soria, etc.

Mon plus vieil ancetre, Rabbi Itshac Marciano, a vecu vers la fin du XVI' siecle (approximativement 1570 ou 1600). C’etait un sage splendide, un erudit exceptionnel, un exegete de renom, un predicateur populaire qui fit autorite a Debdou. (Pour en savoir plus, on lira le dossier intitule Tif’eret banim avotam en annexe du livre Mayim Hayim de Rabbi Yossef Messas).

Le XVII' siecle quant a lui a conserve le souvenir d’au moins trois rabbins Marciano de la communaute de Debdou : Rabbi Chlomo ben Itshac Marciano, Rabbi Moche ben Chlomo Marciano et Rabbi David ben David Marciano.

Au debut du XVIII' siecle, on ressent la necessite d’adjoindre au nom de famille un sobriquet qui permet de distinguer les differentes families du clan. Des lors, et jusqu’a l'mmigration en Israel, ce sobriquet ne sera plus jamais dissocie de chacune des branches de la souche. Ainsi l'on a Marciano-Belchguer, Marciano ben Aouizer, Marciano ben Ako, Marciano Bibi, Marciano Zizah (ou Ben Yaza’h), Marciano ben Alouga etc. D’autres surnoms voient le jour un peu plus tardivement (fin du XVIII' siecle et debut du XIX') : Oulad Limama, Oulad L’herher, Oulad Bihi, Oulad Mchicho, Oulad Ougnuich, Oulad Tsrindi, Oulad L’khihel et autres (j’ai decouvert que les premiers sobriquets usaient du vocable hebra'ique «ben» tandis que les derniers usaient du vocable arabe «oulad»).

Dans ce genre de famille, les genes particulierement forts refletent une certaine purete de la race.

Comment la famille preserve-t-elle sa purete? Tres simple : Les mariages se font entre cousins. Depuis les temps les plus recules, les hommes choisissent l'heureuse elue dans la famille paternelle la plus proche; sinon, ils prennent femme a un second degre de parente, et ce n’est qu’en cas d’extreme necessite qu’ils s’allient a un autre clan. II arrivait rarement qu’un mari prit femme a l'exterieur de sa communaute.

Bien evidemment, les families Cohen etaient les plus soucieuses de respecter cette tradition.

Au fil des ans, la saga des Marciano ne cesse de nourrir et d’accroitre son heritage spirituel. Son savoir, deja bien ancre dans la riche culture du Judaisme espagnol, trouve a Debdou un nouveau terreau fertile ou s’epanouir. L’heritage spirituel gravite autour des figures legendaires de thaumaturges tels que le pieux Rabbi Chlomo bar Ma'imon (que son merite nous protege) ou Rabbi Yossef Marciano dit Bibi ou bien plus tard Rabbi David Marciano ben Ako (decede a Missour). D’autres erudits immortalisent le clan : le grand dayan Rabbi Yaakov Marciano ben Ako «qui edicte un bon nombre de regles pour le bien de son peuple et de ses coreligionnaires»; le grand dayan Rabbi David Marciano; le dayan Rabbi Avraham Marciano L’herher, le dayan Rabbi Yossef Marciano ben Ako; le collecteur de fonds Rabbi Avraham Marciano de Jerusalem.

La famille Marciano-Les origines de la famille

La famille Marciano-les  coutumes  de  la  famille.

debdou-1-090

les  coutumes  de  la  famille

Les Marciano ont innove leurs propres coutumes, et la posterite les a enterinees. Toutefois le corpus de traditions n’a acquis sa charpente spirituelle bien definie que lorsque la plupart des membres de la famille se sont rassembles a Debdou et ses environs.

Je souhaite partager avec le lecteur trois coutumes specifiques (dont une est encore en vigueur).

(I) Les Marciano mangent de la viande le Chabbat Hazon (celui qui precede le jeune du 9 Av) quand d’autres communautes se 1’interdisent.

Rabbi David Hacohen en a touche un mot dans son recueil de responsa Kiryat Hanna David (vol. 1, p. 122) : «Les habitants de Debdou ne consomment pas de viande en periode de deuil. C’est la une vieille tradition qui doit sa paternite a la communaute sevillane, comme le souligne l’auteur du Michpat Outsedaka Beyaacov (cite dans l’ouvrage Leket hakema’h au chapitre des voeux et serments, auquel on se reportera). On consultera egalement le livre Mayim Hayim section Yori didea ch. 67 pour les arrets juridiques appropries.

Formee a partir d’expulses de Seville, la communaute de Debdou a donc adopte cette coutume en y ajoutant toutefois une mesure supplemental : s’abstenir de viande meme le Chabbat qui traverse la periode de deuil. Je crois que cette coutume en explique une autre : ne pas gouter de viande les neufs premiers jours du mois de Av y compris le Chabbat, exactement comme en periode de deuil. Mais tout le monde n’adhere pas a cette coutume car les distingues Marciano, eux, s’efforcent plutot de manger de la viande le Chabbat Eikha, et imposent cette contrainte jusqu’aux plus demunis des leurs» (fin de citation).

Une precision : ce plat de viande, que les Marciano appellent khlia Ihem, est consomme en guise de troisieme repas de Chabbat Eikha (qui precede le 9 Av).

(II) Les Marciano portaient autrefois une boucle d’oreille en or. Rabbi Chmouel Marciano evoque cette tradition pour le moins originale:

«Tous les membres de notre famille Marciano, petits et grands, suspendent a leur oreille droite un anneau d’or. D’autres families le font egalement.»

Je puis, sans aucune pretention, justifier cette tradition a la lumiere d’un texte du Levouch (lois relatives a Roch Hodcch ch. 417) : «Les femmes evitent plus que les hommes de travailler a Roch Hodcch, parce que c’est un jour faste pour elles, et un cadeau Di-vin venu recompenser une attitude heroique : elles ont refuse de ceder leurs boucles d’oreille aux epoux qui les reclamaient pour fabriquer le veau d’or. En effet, il est ecrit d’une part «Aharon leur dit: enlevez les boucles d’or qui pendent aux oreilles de vos femmes, garcons et filles et emmenez-les moi», et d’autre part «Le peuple (sans inclure comme au debut les «femmes, garcons et filles») se debarrassa des boucles qui pendaient a ses oreilles» : on en deduit que seuls les hommes ont sacrifie les bijoux. Les femmes, elles, n’ont pas consenti a soutenir de quelque maniere le culte idolatre. Et en souvenir de cet effort meritoire, D-ieu a retire aux hommes la saintete de Roch Hodech et l’a confiee aux femmes» fin de citation du Levouch.

Pour ma part, j’ai lu dans le livre Haye Avraham – Taame hamitsvot ch. 252 : «Le Talmud de Jerusalem declare que les femmes s’abstiennent de travailler a Roch Hodech, la Hagada en expose les motifs : elles ont refuse d’offrir leurs boucles d’oreille au veau d’or; par contre, elles ont donne au sanctuaire des materiaux avec beaucoup d’enthousiasme, ainsi qu’il est ecrit Les femmes vinrent avec leur epoux, parees de bijoux qu’elles dediaient a la construction du sanctuaire; enfiin, elles ont fait l’ouvrage Di-vin avec beaucoup de zele, comme il est dit Toute femme qui en eut Le sentiment, travailla a la broderie. Voila pourquoi le Roch Hodech leur a ete concede comme jour faste» (s’y referer). Au ch. 246, le meme auteur ajoute que «puisque les femmes evitent de travailler ce jour־la», on appelle quatre fideles a la lecture de la Torah (et non trois comme lors des jours ouvrables).

C’est dire que les femmes sont doublement meritoires : d’une part pour avoir freine le culte du veau d’or et, d’autre part, pour avoir accelere les travaux du sanctuaire. En recompense, un jour de fete leur a ete decerne : la neomenie (Roch Hodech). Et pour marquer 1’evenement, les sages invitent une personne supplementaire a monter a la Torah ce jour-la. Aussi les femmes qui frequentent la synagogue et assistent a la lecture de la Torah auront garde d’y aller a la neomenie, pour honorer et assister a leur privilege.

Au ch. 249, le meme auteur s’inspire des propos du Birke Yossefch. 253 : pressentant que les femmes juives se garderaient de commettre le peche du veau d’or, notre mere Rahel a institue 1’office additionnel {le mousaf) de Roch Hodech. Elle y a laisse son empreinte : l'acronyme des mots Rache Hodachim Leamekha natata (liturgie du mousaf) forment en hebreu le prenom Rahel.

De ces textes il ressort que les femmes ont acquis un immense credit qui, je crois, justifie l’adage talmudique selon lequel «Les Juifs sont sortis d’Egypte grace aux femmes pieuses». Pieuses, car elies ont plus tard entrave la faute du veau d’or et hate en revanche la mise en place du sanctuaire.

Bienheureux l’homme qui epouse une femme pieuse. Quand bien meme il devierait du droit chemin, sa femme le rappellerait a l'ordre.

Meme idee dans le Midrach Eliahou : «D-ieu a accorde aux femmes le privilege d’observer Roch Hodech parce quelles ont repugne a l’abominable veau d’or.»

J’ai lu egalement un commentaire du meme genre sur le verset Le peuple se defit de ses boucles d’oreille: (Exode, 33.4), en butte au refus de leurs epouses, les hommes ont arrache de force les bijoux, violence qui temoigne eloquemment de l’innocence des femmes. C’est pourquoi elles portent jusqu’a present des boucles d’oreille en or, proclamant leur innocence dans cette affaire. Et pour en venir a mon point, j’affirme que ces motifs valent aussi pour notre famille. Si elle porte des boucles d’oreille (jusqu’a ce jour), c’est pour mani- fester que leurs ancetres ont refuse de ceder les leurs a la confection du veau d’or. Ce qui n’est pas le cas des families qui ignorent cette coutume.

Bien sur, on objectera que la tribu Cohen non plus n’a pas peche (comme le relate la tradition) : pourquoi ne porte-t-elle pas de boucles d’oreille? A cet argument, je repondrai tout bonnement que les Cohanim n’adherent pas a cette coutume parce que leur statut ne le leur permet pas : une oreille percee est une tare qui rend inapte au pontificat, comme il est dit (Le Cohen) sera exempt de toute tare  et encore Que tout homme qui porte en lui une tare ne sapproche pas. Les Cohanim ne peuvent donc percer leurs oreilles, car ils vivent dans l’attente de la reconstruction du troisieme Temple ou ils comptent bien officier. De plus, l’innocence des Cohanim est un fait largement notoire qui n’en appelle a aucune publicite tandis que celle des Marciano n’est pas aussi evidente. II nous faut donc proclamer que nous n’avons pas succombe a ce peche, proclamer que notre oreille est alerte et sensible a la parole Di-vine, en y suspendant un anneau d’or. C’est une coutume logique et sensee.

Un erudit a tente de refuter ce raisonnement. Pourquoi alors, a-t-il pretendu, les Marciano mangent de la viande a Chabbat Eikha? Et pourquoi les families qui s’en abstiennent taxent les Marciano de azamine (e’est-a-dire «responsables du veau d’or»), et leur Chabbat de Chabbat l'azma?

Je lui ai repondu que cela n’altere en rien mes arguments, que je persiste a defendre mon opinion. Le titre de azamine signifie non pas «responsables du veau d’or», mais plutot «issus de azamine» c’est-a־dire d’une famille qui parle une langue etrangere, ce qui, on me le concedera, vise tout le Peuple Juif. Le verset ne dit-il pas La maison de Yadkov vient d’un peuple etranger {Meam Loez) ? Et de surcroit le traite Meguila n’affirme-t-il pas que Celui qui lit la meguila a des etrangers dans une langue etrangere (leloazim belaaz) Donc azamine a la meme etymologie que Laaz (en arabe le z tourne en j) et designe la ville et la culture etrangeres qui accompagnent nos origines.

Quant aux raisons de la consommation de viande a Chabbat Eikha, voici queiques explications : j’ai oui-diie que nos families, exilees depuis la destruction du premier Temple, ne sont pas retournees en Israel lors de la construction du second Temple et la mobilisation d’Ezra. Elle sont restees en exil et n’ont pas vu le deuil du second Temple, c’est pourquoi elles continuent a manger de la viande.

La famille Marciano-les  coutumes  de  la  famille.

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 185 מנויים נוספים

דצמבר 2021
א ב ג ד ה ו ש
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

רשימת הנושאים באתר