Communautes juives des marges sahariennes du Maghreb

COMMUNAUTE JUIVE A CEUTA AU DEBUT DU XVIIe RELATIONS DES JUIFS AVEC LA POPULATION CHRETIENNE ET LE GOUVERNEUR.

Analyse

Sur la demande du rabbin Yahia Berdugo, les rabbins de Fes invites a se prononcer avec le destinataire de la question, se consultent a nouveau avec ce dernier sur un probleme rituel relatif a l'observance du Sabbat par les Juifs qui resident dans la Douane de Ceuta. Ceux ci souhaitent savoir s'ils peuvent porter dans la ville le jour du Sabbat et acquerir du pain frais le meme jour du Sabbat.

Rabbi Yehia berdugo : il arriva a Tetouanvers 1609 apres avoir quitte Fes ou la communaute juive était alors violement persecutee. Il fut nomme adjoint du rabbin en 1614. Il avait contresigne une ordonnance en 1605 avec le rabbin Samuel Ibn Danan. Voir Joseph Benai,, Malkei Rabanan, Jerusalem

Ils declarent que "l'antique usage des Juifs qui resident dans la Douane de Ceuta, puisse t'elle etre detruite — est de ne pas en sortir le jour du Sabbat, et a plus forte raison de n'en rien faire sortir. Or 1'un d'entre nous vient de les autoriser a en faire sortir et a porter des objets dans toutes la ville." II vaut mieux s'en tenir a l'usage an tique que nous ont communique les anciens ils etaient devots et ne sortaient pas le Sabbat afin d'eviter ce jour les conversations inutiles avec les Chretiens (Edom).

 D'ailleurs comme il leur etait interdit d'en sortir le dimanche, les plus zeles d'entre eux s'installaient dans la Douane des avant le samedi afin de s'y consacrer a des ceuvres pies, a l'etude sacree et a la priere, ainsi qu'il a ete rapporte par des hommes veridiques. Au cas ou les juifs de Ceuta souhaiteraient obtenir le droit de porter dans la ville, il faudra qu'ils s'adressent au "Capitan qui gouverne la ville " " pour qu'il leur vende un droit sur toutes les rues de la ville afin de leur permettre de porter le sabbat.7

 Cependant s'il est impossible d'en agir ainsi en raison des craintes superstitieuses des Chretiens, il existe un autre moyen: un des notables juifs qui connait les gens de la cour, tels la femme du Capitan ou ses serviteurs — employe ou laquais — ira leur acheter ou louer un emplacement non affecte, dans la maison du Capitan pour y deposer un peu de la marchandise d'un Juif. Ce Juif en fera apres profiter ses freres … II aura ainsi pris part au droit qu'a le Capitan sur toute la ville et il s'y associera avec tous ses freres Juifs qui habitent dans la Douane ou dans la prison.

Ils pourrons alors tous porter dans la ville. Autrement ils ne pourront porter que dans la Douane" apres y avoir pris les mesures necessaires a cet effet• "C'est d'ailleurs ainsi qu'on se conduit ici de tout temps… Si quelqu'un se trouve dans l'obligation de porter de quoi manger a un prisonnier incarcere dans la prison de Fes Ajadidou de Fes Albali un non Juif portait cette nourriture entre les portes, c'est a dire de la porte du mellah a la porte de Fes Ajadid, ou de la porte Asbaa – porte des lions –  a la porte Almahruq – porte brulee –

Une fois ce dernier entre dans Fes Ajadid ou Fes Albali, c'etait le Juif qui transportait la nourriture a travers tout Fes Ajadid. Maintenant que vous nous avez ecrit que le rabbin Moise Aboudraham et d'autre comme lui resident a demeure dans la prison depuis quelque temps, et que ce rabbin Moise se promene dans les marches et les rues, des Juifs qui vivent dans la Douane ne pourront porter en ville qu'en accord avec les mesures que nous avons mentionnees.

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 160 מנויים נוספים

אוקטובר 2014
א ב ג ד ה ו ש
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
רשימת הנושאים באתר