Histoire des juifs de Safi-B. Kredya

PAGES DE L'HISTOIRE DES JUIFS DE SAFI 

L'histoire des juifs de Safi (Maroc) est aussi ancienne que la ville elle-même. Malheureusement, peu d'écrits lui ont été consacrés. Brahim Kredya, historien amoureux passionné pour sa ville, tente de relancer la recherche dans ce domaine. Il ne cesse de piocher dans les rares manuscrits disponibles et incite les chercheurs à suivre son exemple

Malgre le nombre reduit de documents entre nos mains, nous allons tenter d׳exploiter les rares renseignements obtenus, pour evoquer les roles joues et les services rendus par Abraham Ben Zmirro et sa famille a la presence portugaise a Safi, afin d'asseoir leur domination et pour preserver leurs interets personnels.

En voici quelques exemples:

De nombreux evenements indiquent que les gouverneurs de Safi de la famille des Farhoun et autres ne furent jamais sinceres dans leur allegeance  a la Couronne portugaise. Ils avaient toujours essaye de mettre les batons dans les roues a cette occupation pour empecher qu'elle ne devint effective et qu'elle ne les etouffat, en amenuisant leur pouvoir et leur richesse.

Pour cette raison, les Portugais fomenterent plusieurs renversements pour finalement faire tomber Ahmed Ben Ali Ben Farhoun en 1498. Constatant que le successeur qu'ils lui avaient choisi (son rival Abderrahman) ne leur convenait pas, ils le destituerent et encouragerent ses deux assassins, Ali Ben Ouachmane et Yahya Ou Taafouft, qui se partagerent ensuite l'autorite sur Safi 

Ainsi, Ben Ouachmane accompagna le capitaine Diego de Azambuja au Portugal pour demander des renforts militaires qui permettraient l'occupation de Safi. Et effectivement, tous deux ramenerent avec eux une flotte de guerre sous le commandement de Garcia Da Melo. Mais Ben Ouachmane et son comparse Ou Taafouft se revolterent contre les Portugais et s'engagerent dans le courant populaire qui les combattait et persevererent jusqu'a decevoir l'espoir des Portugais.

 La flotte fut obligee d'attendre au loin, au large de la ville. En meme temps, De Azambuja et Da Melo ourdissaient un complot contre les deux gouverneurs de Safi, Ali et Yahya, et leur choix se porta sur Abraham pour le fomenter. A cette fin, Da Melo fit semblant d'etre malade et convoqua Abraham : « II le corrompit et le chargea de remettre a chacun des deux une lettre dont I'autre devait ignorer le contenu .

            II s'agissait de missives avertissant chacun d'eux de la traitrise de preparation reciproque d'un complot contre l'autre, et lui offrant l'aide des Portugais qui devaient l'assister en cas de besoin pour lutter contre son rival, pour le surprendre et le tuer. Dans une autre version, De Azambuja aurait contacte en secret et probablement l'intermediaire etait Abraham Ali Ben Ouachmane et lui aurait promis de lui livrer l'administration de la ville  ...et il lui suggerait d'attaquer de nuit, en compagnie de ses partisans, le domicile de Yahya Ou Taafouft, et de le tuer, si necessaire

Le plan des deux capitaines portugais reussit et une lutte armee se declara entre les deux rivaux cela permit aux soldats portugais d'envahir la ville et de l'occuper aisement entre janvier et mars 1508. Le capitaine De Azambuja y fut nomme gouverneur par le roi du Portugal.

L'aide d'Abraham ne s'arreta pas a la reussite du complot portugais et de !'occupation de Safi, mais il oeuvra aussi pour asseoir l'autorite coloniale, usant de tous les moyens pour assujettir les tribus voisines et pour briser leur resistance. Deux ans apres son occupation, Safi subit une attaque devastatrice des tribus Doukkala, a l'invitation et a l'appel au combat des habitants d'Al Gharbi. Ces tribus reussirent un siege strict de la ville, de tous les cotes, et ouvrirent des breches dans ses remparts. Elles etaient sur le point de s'en saisir, sans l'arrivee de renforts militaires portugais venus des iles de Madere, dans l'ocean Atlantique, qui permirent d'arreter l'avance des attaquants et de les renvoyer vers l'arriere. Des sources indiquent que Abraham Ben Zmirro et ses deux freres Ishaq et Ismail avaient fait preuve de bravoure dans la lutte contre les assiegeants qui se replierent apres qu'environ six cents d'entre eux furent tues.

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 137 מנויים נוספים

אוגוסט 2013
א ב ג ד ה ו ש
« יול   ספט »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
רשימת הנושאים באתר