Contes populaires racontes par les Juifs du Maroc-Dr Dov Noy-Jerusalem 1965

contes populaires

LA PRIERE SILENCIEUSE

Le Rabbin Hayim Ben-Attar avait l’habitude de voyager dans tout le Maroc, mais il s’efforçait toujours de passer le Sabbat dans sa maison.

Au cours de l’un de ses voyages il lui arriva des choses im­prévues et le jour du vendredi il était encore très loin de sa ville et de sa maison. Le coeur lourd, il dut se résigner à rester tout seul en plein champ entre deux endroits.

Le matin du jour du Sabbat, il contempla le paysage et vit un jeune berger qui se plia en deux, puis se mit sur la tête et exécuta des mouvements bizarres. C’est de cette manière que le jeune garçon priait et communiquait avec son Père qui était au ciel.

Beaucoup plus tard, le Rabbin Hayim raconta cette petite aventure à ses disciples et il ajouta: “Je fus empêché de rentrer chez moi ce samedi pour que j’observe et voie comment ce jeune berger prie dans la nature dans un silence complet et sans pro­noncer une parole.”

33.

LE RABBIN HAYIM BEN-ATTAR PUNIT UN MECHANT

A Salé, la ville où vécut le Rabbin Hayim Ben-Attar, auteur de “La Lumière de la Vie”, vivait un érudit qui connaissait à fond les sept sciences, mais qui était foncièrement méchant. Cet hom­me fit de son mieux pour détourner les jeunes Juifs du droit chemin.

Les disciples du Rabbin Hayim vinrent trouver leur maître et lui dirent: “Cet homme méchant est rempli de savoir, comme une grenade est remplie de graines et toi, notre maître, tu te tais et tu ne fais rien contre lui.”

Le Rabbin Hayim prononça une formule sacrée et le méchant homme s’adonna à la boisson, se traîna ivre dans les rues et les habitants de la ville avaient honte de le fréquenter.

Et le Rabbin Hayim disait: “La science ne peut demeurer dans une âme méchante.”

 

34.

COMMENT LA FAMILLE SASSON A ACQUIS SES RICHESSES

La famille Sasson est très riche et ses membres sont dispersés dans le monde entier. Au Maroc également se trouve une branche respectée de cette famille.

On se raconte chez nous que le chef de la famille Saïd Sasson était pauvre et malheureux et n’avait ni pain à manger, ni vête­ments à se mettre. Il errait à travers le pays et colportait des marchandises mais ses revenus étaient minimes. Mais il craignait Dieu et lorsqu’il marchait sur les routes, il chantait des psaumes.

Une nuit, il récita des psaumes et lorsqu’il prononça le verset: “Du fond de l’abîme je t’invoque”, il vit un homme dont la face rayonnait d’une lumière très claire, s’approcher de lui. Et l’homme lui dit: “Je te remets une pierre magique qui t’offre deux possibilités. Tu peux, avec son aide, acquérir la sagesse et toi et les générations que tu engendreras serez de grands sages. Mais, si tu le préfères, elle peut te donner la for­tune à toi et à tous les membres de ta famille, de nombreuses générations durant.

Saïd lui dit: “Confie moi la pierre et au bout de trois jours et de trois nuits, je prendrai ma décision.”

Saïd toucha la pierre et la grâce de Dieu descendit sur lui.

Il décida de suite de poser une question dans un rêve et dans son sommeil il se vit lui-même dans un magnifique château où ses yeux étaient aveuglés par l’or et l’argent.

L’homme comprit que le ciel voulait qu’il choisît la pierre de la fortune et il suivit ce conseil.

C’est la raison pour laquelle la famille Sasson est très riche et qu’il y a également parmi ses membres de grands érudits. L’un des membres les plus célèbres de la famille est une femme, Farha Sasson, qui collectionna des livres et fonda de nombreuses yechivoth en Erets-Israel et surtout à Jérusalem.

Contes populaires racontes par les Juifs du Maroc-Dr Dov Noy-Jerusalem 1965-page 98

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 171 מנויים נוספים

אפריל 2021
א ב ג ד ה ו ש
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
רשימת הנושאים באתר