Les juifs de Colomb-Bechar-J.Ouliel…NOTRE UNIVERS SCOLAIRE

 

Les juifs de Colomb-Bechar

Et des villages de la Saoura

1903-1962

colomb-bechar et environs

colomb-bechar et environs

2 – Les villages d'origine des nouveaux venus

NOTRE UNIVERS SCOLAIRE

En 1954 la population scolaire de l'agglomeration -qui a connu un developpement consi derable- disposant desormais de 38 classes dans 4 ecoles : les groupes scolaires de Bechar-Djedid-Bidon II et de Debdaba completent 1'ensemble constitue par les ecoles de filles et de gargons du centre de Colomb-Bechar, cette derniere ayant un cours complementaire pour preparer les eleves au B. E. P. C. (Brevet d'Etudes du Premier Cycle. 

  Gargons Filles Totaux Pourcentage
Europeens 42 48 90 34,10%
Musulmans 53 38 91 34,50%
Israelites 48 35 83 31,40%
Totaux 143 121 264 100

D'apres L. Ceard, op. cit. p. 118

Sans doute la situation de la plupart des familles ne permettait-elle guere la

 

 

 

 

 

 

poursuite de la scolarite au-dela du C.E.P (Certificat d'Etudes Primaires), les adolescents devant travailler tres tot pour venir en aide a leurs parents. D'autre part, 1'admission en classe de sixieme etant reservee aux «sujets d'elite», peu de jeunes ont pu frequenter le Cours Complementaire, et, apres la classe de troisieme, aller passer le B.E.PC. a Oran, ou se trouvait le centre d'examen le plus proche. Pour la majorite des heureux elus, il faut remarquer que ce fut l'occasion d'un premier grand voyage dans le nord.

Le baccalaureat etait inaccessible, tres peu de parents ayant les moyens d'envoyer leurs enfants au lycee a Alger ou a Oran. Quant aux grandes ecoles parisiennes, il n'y fallait pas songer et peu nombreux sont les exemples de jeunes diplomes de l'Enseignement Superieur, issus de la communaute becharienne a l'epoque : Jeanne Sebban (ingenieur chimiste), Maurice Amoyal (geometre-expert), Maurice Amar (medecin)

Pour tous les autres, il faudra attendre que les vicissitudes de l'histoire imposent le depart, en 1962, vers la Metropole, et offrent une occasion exceptionnelle de delivrer les vocations pour une majorite de jeunes de la communaute juive becharienne : le nombre des diplomes dans tous les domaines (enseignement, magistrature, journalisme, medecine, recherche scientifique…) est assez impressionnant. Et je dois a la verite de dire que ces brillantes reussites sont a mettre a l'actif d'autres jeunes bechariens, de confession musulmane, ce qui demontre les merites de sujets d'elite, sans doute, mais rend hommage au systeme educatif et moral de parents, souvent illettres.

Bien evidemment, une fois oublies les effets des lois de Vichy, les resultats obtenus par les jeunes Juifs de Colomb-Bechar furent plus qu'honorables. La reussite, au plan scolaire, allait conditionner toute revolution de la societe juive becharienne. Parmi les facteurs importants, il faut observer que non seulement les enfants juifs furent scolarises massivement, mais qu'au contraire des musulmanes, les families juives n'hesiterent pas a envoyer leurs filles a 1'ecole.

 Des lors, les principales administrations civiles et militaires ouvrirent leurs portes a cette jeunesse juive qui allait pouvoir donner la mesure de ses capacites. C'est ainsi que la communaute put compter, en son sein, un grand nombre d'enseignants, postiers, comptables, officiers de justice, agents des chemins de fer, de la police…

 A present, si l'on considere qu'en 1931, sur une population juive totale de 667 personnes, 99 seulement parlaient le francais, 33 etant capables de l'ecrire, les resultats obtenus un quart de siecle plus tard, doivent etre consideres comme tout a fait exceptionnels, compte tenu des handicaps du debut, des conditions imposees par la tradition, du statut impose aux Juifs par l'administration de Vichy, dans les annees 1940…

 

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 155 מנויים נוספים

יוני 2013
א ב ג ד ה ו ש
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
רשימת הנושאים באתר