Il etait une fois le Maroc Temoignage du passe judeo-marocain David Bensoussan

il-etait-une-foisIl etait une fois le Maroc

Temoignage du passe judeo-marocain

David Bensoussan

Les intentions danoises ayant ete eclaircies, le sultan libera tous les esclaves danois et se montra magnanime envers eux. Les Danois obtinrent le monopole du commerce du port de Safi en 1757 . L'envoye danois Georg Hast publia en 1792  le livre Den Marokenske Kaiser Mohamed Ben Abdallah's Historie qui contient moult renseignements decrivant avec detail les relations du Maroc et des puissances europeennes durant le regne de Mohamed III.

II en voulait a l'Angleterre et particulierement aux autorites de Gibraltar qu'il accusait d'armer les villes rebelles du Nord et de se livrer a la contrebande, apres que son pere Abdallah eut signe un traite de paix avec l'Angleterre en 1734  Aussi permit-il aux Saletins de capturer des navires anglais. En 1760  l'Angleterre paya 225000 piastres pour la liberation des esclaves anglais au Maroc et livra des canons et du materiel de guerre en vue de signer un traite de paix garantissant le ravitaillement de Gibraltar en eau et en vivres. Mohamed III se declara insatisfait et exigea en plus l'equipement de cinq navires de guerre sans quoi il declarerait la guerre a l'Angleterre. II interdit a ses sujets d'entrer dans les maisons appartenant aux commergants anglais de Mogador. II fit evacuer le consul d'Angleterre de Tanger, offrit sa maison au consul d'Espagne et chassa tous les Anglais de la ville. L'Angleterre negocia une prolongation de l'armistice puis fit maints beaux gestes pour rentrer dans les bonnes graces du sultan. Mais la mefiance ne disparut jamais entre les officiels marocains et anglais.

La paix fut signee avec la Suede en 1763  et ce pays s'engagea a livrer du materiel de guerre. La paix fut egalement signee en 1765  avec Venise en echange d'un payement de 48000 sequins et une annuite de 110000 sequins. Un traite de paix avec le Danemark fut ratifie en 1767  au terme duquel ce pays s'engageait a livrer une cinquantaine de canons, des gros cordages, du bois pour la construction de fregates et 6500  piastres. Les relations avec la Hollande etaient mauvaises – bien qu'un traite de paix et de securite ait ete ratifie en1750   car le sultan avait ete insulte de ce que les cadeaux offerts par la Hollande (des sabres sertis de pierres precieuses) etaient, a ses yeux, insuffisants. Le sultan declara le casus belli en 1774 

 . Les Hollandais envoyerent des fregates patrouiller le long des cotes marocaines. La paix fut signee en 1778  apres que les Hollandais eurent paye 50000 piastres pour la liberation de 55  Hollandais. La paix fut signee avec l'Autriche et la Toscane en 1782 , avec la Sicile en 1783  Par ailleurs, Mohamed III menaga de guerre les nations chretiennes qui oseraient transporter des pelerins musulmans a La Mecque.

Apres l'independance des Etats-Unis en 1776

les navires americains ne jouirent plus de la protection de la marine anglaise. Aussi, fut

il demande a Louis XVI d'intervenir et d’employer ses bons offices aupres de Mohammed III. De fait, le bateau Betsey qui
se rendait a Teneriffe fut capture par les corsaires marocains en 1784

Les Etats-Unis durent envoyer un representant officiel lequel negocia un traite de paix

  la cour marocaine en

En outre, les citoyens marocains blancs et de couleur captures en mer furent dispenses des mesures segregationnistes alors en vigueur aux Etats-Unis. Un autre traite de paix entre le Maroc et les Etats-Unis fut signe a Meknes en 1836.

Par ailleurs, les navires de guerre americains firent des expeditions contre Tripoli en 1804

 1815et contre Alger en

 pour se proteger contre la piraterie.

A partir de 1750  des negociants marseillais proposerent a Sidi Mohamed qui etait a cette epoque khalifa (vice-roi) a Marrakech un projet de traite avec la France, mais cela resta sans suite. Une autre tentative dans laquelle la France voulait s'attribuer la ville de Tanger, fut rejetee en 1764 . L'annee suivante, la France envoya une flottille qui bombarda !es reperes de pirates de Sale et de Larache et cela n'eut pas grand effet. Un traite de paix et d'amitie entre la France et le Maroc fut ratifie a Marrakech en 1767.  II prevoyait la liberte de commerce aux negociants francais, la protection contre les corsaires barbaresques et la preseance du Consul de France sur les membres consulaires des autres nations. Mais, dans la realite, il n'y eut pas grand-chose de change. En 1770 quand la France bombarda la ville de Sousse en Tunisie, Mohamed III : convoqua le consul Louis Chenier et exigea des explications convaincantes sans quoi il declarerait la guerre a la France. La France repondit qu'elle avait reagi a une provocation et Mohamed III se declara satisfait. Mohamed III pouvait se montrer parfois genereux envers la France. Ainsi, il envoya en mission en France le caid de Mogador accompagne de 20  esclaves frangais pour lesquels il ne demandait pas de :rancon ainsi que 6  beaux chevaux. Mais il n'en demeure pas moins qu'il voua un mepris ostentatoire envers le consul Chenier durant de longues anees.

Par ailleurs, Mohamed III etait obsede par la conquete de Ceuta :

occupee par l'Espagne et fit comprendre au roi d'Espagne que l'amitie entre leurs pays ne devrait pas souffrir de ce qu'il projetait de reprendre Ceuta et de fait, l'Espagne jouit meme d'un tarif douanier avantageux.

Pour cela, il offrit au dey d'Alger de faire alliance, de reprendre Ceuta pour ensuite liberer Oran egalement occupee par les Espagnols. Or ce demier se mefiait de Mohamed III. A raison, car le sultan marocain temoignait d'un grand mepris pour les Algeriens, qui a ses yeux

 n'etaient que des fourbes inconsistants. Bien que le traite de paix signe avec l'Espagne en 1767

 s'accompagnat de la liberation de tous les captifs marocains, Mohamed III mit le siege a Melilla en 1774

 car il considerait que le traite de paix etait valide sur mer mais non sur terre. L'Espagne

 declara un etat de treve jusqu'a ce qu'un nouveau traite fut ratifie en 1780

. Contrairement a ce qui avait ete convenu, le dey d'Alger n'attaqua

pas Oran. Aussi Mohamed III abandonna-t-il le siege de Melilla pour marcher contre l'Algerie. Les deux nations se mesurerent tels des chiens de faience.

הירשם לבלוג באמצעות המייל

הזן את כתובת המייל שלך כדי להירשם לאתר ולקבל הודעות על פוסטים חדשים במייל.

הצטרפו ל 160 מנויים נוספים

מרץ 2014
א ב ג ד ה ו ש
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
רשימת הנושאים באתר